Pays émergents

Thabo Mbeki de retour sur le devant de la scène

Afrique du Sud

Témoignages.re / 17 janvier 2012

L’ancien président sud-africain, Thabo Mbeki, a fait un retour spectaculaire sur le devant de la scène, trois ans après son éviction de la présidence de la République par une décision de son parti, le Congrès national africain (ANC, au pouvoir).

Thabo Mbeki avait été démis de ses fonctions présidentielles en septembre 2008, après une longue querelle politique et juridique avec son vice-président, Jacob Zuma. Cette décision avait été prise par la Direction du parti de Thabo Mbeki, l’ANC. Elle a entrainé le départ immédiat du chef de l’État de son poste, et son remplacement a été assuré par son parti.
L’ancien président qui, depuis lors, faisait profil bas a publié un communiqué accablant contre l’avocat Willem Heath qui l’avait accusé d’être derrière les poursuites pour corruption et viol contre M. Zuma.
M. Heath a ainsi été obligé de démissionner seulement 17 jours après sa nomination comme chef de l’unité d’investigation spéciale.
Il y a une semaine, M. Mbeki a été accueilli par un tonnerre d’applaudissements quand il est apparu aux célébrations du 100ème anniversaire de l’ANC à Bloemfontein.
Le leader de la Ligue de la Jeunesse de l’ANC, Julius Malema, qui avait joué un rôle déterminant dans la disgrâce de M. Mbeki, lui a lancé un appel pour qu’il revienne sur la scène politique.
Bien que M. Mbeki ait indiqué qu’il ne comptait pas jouer un rôle actif de leader au sein du parti, les analystes politiques ont indiqué qu’il était évident qu’il pourrait jouer un rôle déterminant lors de l’assemblée générale élective du parti à Mangaung, en décembre, en conseillant ses responsables sur les questions politiques.


Kanalreunion.com