Pays émergents

Un remaniement ministériel aux Comores

Après la disparition d’un ministre dans l’A310 de Yéménia

Témoignages.re / 3 août 2009

Le président de l’Union des Comores, Ahmed Abdallah Sambi, a constitué vendredi après-midi une nouvelle équipe gouvernementale rendue nécessaire par la démission, jeudi, du garde des Sceaux, ministre de la Justice, Miftah Ali Bamba, et par la disparition, le 30 juin dans le crash de l’A310 yéménite au large de Moroni, du ministre des Postes et Télécommunications, Ahmed Abdou.

Le vice-président Idi Nadhoim, auparavant chargé du ministère du Tourisme et des Transports, dirige désormais les départements de l’Agriculture et de la Pêche. Quant au vice-président Ikililou Dhoinine, il a conservé les Finances, le Budget et l’Entreprenariat féminin.
Les autres membres du gouvernement du 24 juin sont restés à leurs postes.
Deux nouveaux venus, Djaé Ahamada et Abdouroihmane Ibrahim, sont nommés respectivement aux Postes et Télécommunications, en charge de la Communication et de la Promotion des nouvelles technologies de l’information et à la Justice, Administration pénitentiaire et Affaires islamiques.
Le premier des nouveaux venus, Djaé Ahmada, fervent partisan du Président Sambi, était jusqu’à sa nomination directeur du quotidien "Al-Watwan" et secrétaire général du Mouvement comorien pour la justice et le progrès, formation qui soutient les actions du Président Ahmed Abdallah Sambi.


Kanalreunion.com