Pays émergents

Une éthique de maintenance préventive des services publics de distribution d’eau nécessaire

Afrique de l’Est

Témoignages.re / 14 août 2012

Les responsables des services publics de distribution d’eau dans les pays d’Afrique de l’Est doivent faire preuve de professionnalisme et viser l’excellence pour leur clientèle, puisque les fréquentes coupures et un travail de mauvaise qualité sur les systèmes d’approvisionnement en eau retardent le développement de la région, selon un expert dans ce domaine.

Stuart Smith, partenaire à Ground Water Science aux États-Unis, qui prodigue des conseils et met en place des collaborations techniques en Tanzanie ces douze dernières années, a déclaré qu’il est nécessaire d’instaurer une éthique de maintenance préventive.

En donnant une interview en prévision de la Conférence et l’exposition sur les sociétés de distribution d’eau en Afrique de l’Est, qui doit se tenir à Dar es-Salaam du 10 au 12 septembre, M. Smith a invité les ingénieurs hydrauliques de la région à « se concentrer sur l’excellence, afin que les systèmes fonctionnent et soient réparés rapidement quand c’est nécessaire, et améliorés et étendus pour satisfaire les besoins ».

Une démarche d’excellence

« Tout travail doit être entamé en gardant l’excellence à l’esprit, parce que les coupures et les travaux de réparation mal effectués font que les femmes sont obligées de tirer de l’eau des puits alors que les pompes sont cassées. Ce qui freine le développement et l’accès à l’éducation », a-t-il déclaré.

D’après lui, quiconque exploite des systèmes d’approvisionnement en eau souterraine ou des puits, quelle que soit leur taille, devrait participer à la conférence pour apprendre ce qui peut être appliqué même aux très petits systèmes villageois d’approvisionnement en eau.

« Un forage productif est souvent très difficile à remplacer dans cette région et tout (en particulier les pompes) coûte très cher. Les causes de ce problème sont souvent complexes, mais réagir et surmonter les difficultés est possible et ne nécessite pas une haute technologie. Prévoyons des services durables », a recommandé M. Smith.
Concernant les défis actuels de l’approvisionnement en eau dans la région, M. Smith a déclaré : « Il semble que de véritables ressources financières pour l’approvisionnement en eau et l’assainissement arrivent dans la région, avec l’amélioration de l’approvisionnement en électricité et du transport ».

Conférence en Tanzanie

« Avec le développement économique et l’investissement dans l’agriculture, un meilleur accès à l’eau et à l’assainissement est possible », a-t-il déclaré.
M. Smith, un hydrogéologue et microbiologiste, travaille sur la qualité de l’eau et sa distribution correcte depuis plus de 30 ans. Il a invité les gouvernements à se concentrer sur le renforcement des services et des capacités au niveau local.

La prochaine Conférence sur les sociétés publiques d’approvisionnement en eau en Afrique de l’Est va fournir une plate-forme de discussion, d’apprentissage et de mise en réseau sur la gestion stratégique des ressources en eau ainsi que des outils et techniques pour parvenir au développement social et économique à travers celui de l’approvisionnement en eau et de l’assainissement.


Kanalreunion.com