Pays émergents

Une société nigériane va produire des véhicules de marque chinoise

Le monde change

Témoignages.re / 27 février 2012

Au Nigéria, Peugeot et Changan s’associent pour produire des véhicules adaptés à la capacité contributive de la classe moyenne du pays.

La société nigériane de fabrication de voitures, Peugeot Automobiles Nigeria (PAN), a conclu un accord technique avec l’entreprise chinoise de fabrication d’automobiles, la société Changan Automotive Manufacturing, pour approvisionner le marché nigérian de nouveaux véhicules à prix abordables pour la classe moyenne, selon le journal privé “The Guardian”.
Citant un communiqué de la PAN publié ce week-end, “The Guardian” a déclaré que la compagnie nigériane « devrait réaffirmer sa position de leader dans la fabrication d’automobiles dans le pays, après avoir conclu des plans pour diversifier son portefeuille de marques, qui verra la production en masse du modèle ALSVIN, une marque de la société chinoise Chongqing Changan Automobile ».
Il a cité le président du Conseil d’administration de PAN, M. Alhaji Sani Dauda, chef de la délégation de l’entreprise en Chine, qui a déclaré que « la PAN produira initialement environ 3.000 unités du modèle ALSVIN à partir de son usine de Kaduna en 2012, avec l’objectif d’accroitre la production chaque année ».
Le constructeur automobile du Nigeria a terminé l’installation des chaines de l’usine de production de l’ALSVIN qui, selon le patron de la PAN, est dotée d’un moteur d’une capacité de 1,5 litre, a rapporté le journal.
« La décision de diversifier ses marques est dictée par le marché, car elle est articulée sur la nécessité de produire des véhicules abordables, à la portée de la classe moyenne du pays », a déclaré M. Dauda.


Kanalreunion.com