Pays émergents

William J. Burns achève sa tournée africaine par le Cap-Vert

Politique africaine des USA

Témoignages.re / 23 avril 2010

Le Cap-Vert sera le dernier des sept pays africains que visitera dimanche, le sous-secrétaire d’État américain aux Affaires politiques, William J. Burns, dans le cadre de sa tournée africaine destinée à consolider les relations entre les États-Unis et ses principaux partenaires africains.

Il s’agit de la deuxième visite d’un membre de l’administration américaine au Cap-Vert après celle de la secrétaire d’État Hillary Clinton, en août 2009.

Pendant cette tournée entamée lundi au Sénégal avant le Liberia, l’Angola, l’Afrique du Sud, la Namibie, le Nigeria et le Cap-Vert, Burns abordera avec les autorités locales, la coopération dans les domaines tels que la démocratie, le développement économique durable, la santé, l’éducation, la paix et la sécurité.

Selon un communiqué du département d’État américain, M. Burns sera au Cap-Vert dimanche prochain pour s’entretenir avec les ministres capverdiens de la Défense, Cristina Lima, et des Affaires étrangères, José Brito, sur la question du trafic de drogue et de l’appui public au développement de l’archipel.

Le communiqué souligne que le Cap-Vert est un des "partenaires forts" des États-Unis dans la lutte contre le trafic de drogue et bénéficie de l’appui de Washington à travers la Millennium challenge corporation (MCC).

L’archipel sera aussi le premier des pays à revenus moyens à bénéficier d’une deuxième phase de financement du Millennium challenge account.


Kanalreunion.com