Seychelles

Partenariats Inde-Seychelles dans l’économie bleue et la sécurité maritime

Narendra Modi aux Seychelles

Céline Tabou / 13 mars 2015

Après une visite de 24 heures à l’île Maurice, le Premier ministre indien, Narendra Modi, s’est rendu aux Seychelles, afin de débattre avec le président seychellois, James Michel, des visas, l’économie bleue et de la signature d’accords de partenariat.

JPEG - 57.4 ko
James Michel et Narendra Modi. (Photo Seychelles Nation)

Pour le président seychellois, la visite du Premier ministre Narendra Modi « est un symbole des excellentes relations entre nos deux peuples. Nous avons des relations bilatérales de longue date sur la base de notre engagement envers le développement durable. L’Inde est un ami proche des Seychelles », a-t-il déclaré dans un communiqué.

De son côté, le Premier ministre indien a indiqué dans un communiqué avant son arrivée, mercredi soir, que « la relation de l’Inde avec les Seychelles a été construite sur la base de la confiance mutuelle et des valeurs partagées », bien que cette visite soit la première depuis 33 ans.

Economie bleue, nouvelle stratégie économique

Alors que la crise économique et financière internationale perdure, que l’impact des changements climatiques se fait de plus en plus sentir dans plusieurs domaines (économie, société, faune et flore…), l’Inde met l’accent avec les Seychelles sur le développement d’une économie bleue, sensée redynamiser leur activité.

Ce modèle économique maritime se base sur les secteurs de la pêche, des transports, du tourisme, de la biotechnologie et des énergies renouvelables en mer. Un groupe de travail conjoint a été créé lors de la visite de Narendra Modi, qui espère que cette coopération « va augmenter notre compréhension sur l’écologie et les ressources marines ».

Le but est également d’améliorer « notre capacité à exploiter des nouvelles possibilités de l’océan, de manière durable et équilibrée », a annoncé le Premier ministre indien, saluant cet accord jugé comme une « avancée majeure » dans le renforcement de la coopération scientifique et économique entre l’Inde et les Seychelles.

Pour le président seychellois, James Michel, l’économie bleue est « un domaine qui est très prometteur pour notre pays », et « est surtout l’appropriation des ressources dans nos océans autour de nos îles et nos côtes par les États de la région ».

Coopération dans la sécurité

Cette visite de Narendra Modi aux Seychelles avait pour objectif de renforcer la coopération militaire maritime. New Delhi souhaite intégrer les Seychelles, à sa politique, au même titre que les Maldives et le Sri Lanka. Pour cela, l’Inde a fait don d’un second appareil de surveillance, appelé Dornier. Celui-ci servira aux gardes côte, afin d’augmenter leur niveau de sécurité maritime.

« Notre partenariat de sécurité est fort. Cela nous a permis à chacun de remplir notre responsabilité partagée, afin d’améliorer la sécurité maritime dans la région » a déclaré Narendra Modi lors de son intervention devant les médias, dont l’agence de le presse Seychellois, Seychelles News Agency. Ce dernier a même ajouté que « c’est un privilège d’être un partenaire des Seychelles dans le développement de ses capacités de sécurité ». Un domaine déserté par Pékin déjà accusé de vouloir peser militairement sur ses voisins.

Le Premier ministre indien a officiellement lancé la mise en marche de la station de radar de surveillance maritime située en hauteur de Ma Joséphine, dans une région montagneuse dans le centre de l’île principale Mahé. De plus, le projet de radar de surveillance maritime a été lié dans les médias en Inde à un programme de surveillance régional qui est en cours d’installation dans plusieurs îles de l’Océan Indien.

Les deux pays ont signé quatre accords de coopération en matière d’hydrographie, d’énergies renouvelables, de développement d’infrastructures et dans hydraulique. Un autre accord important est le développement d’infrastructure dans l’île Assomption. Cet accord est pour le Premier ministre indien, « une nouvelle dimension à notre coopération maritime. Je remercie les Seychelles pour leur confiance en l’Inde ».


Kanalreunion.com