Justice

Une marche en hommage à Aafifoudine

Dimanche au Chemin des Anglais

Céline Tabou / 3 mai 2013

L’Association Vérité et Justice pour Aafifoudine Aboudou (AVJA) organise le 5 mai une randonnée sur le Chemin des Anglais. Ce jeune homme de 20 ans participait le 30 avril 2010 à une course de montagne organisée par le lycée Léon de Lepervanche du Port. Son corps a été retrouvé le 2 mai 2010 au pied de la falaise de la route du Littoral. L’enquête reste toujours au point mort et la police ne semble pas « pressée » de résoudre l’affaire, selon ses proches.

JPEG - 65.9 ko
Le 20 mai 2010 au Port, une marche avait été organisée par l’Association Vérité et Justice pour Aafifoudine Aboudou (AVJA).

Trois ans après le décès du jeune homme de 20 ans, l’association et les proches d’Aafifoudine ont décidé d’organiser cette marche pour célébrer, d’une part, l’anniversaire de la mort du jeune homme et, d’autre part, lui rendre hommage en déposant une plaque commémorative sur le lieu où « on l’aurait vu pour la dernière fois », a expliqué Seylane.

JPEG - 62.6 ko
Aafifoudine, jeune lycéen de 20 ans, a perdu la vie lors d’une course de montagne organisée par le lycée Léon de Lépervanche du Port.

Ce dernier a indiqué que « du côté de la Justice, rien n’a avancé depuis la mort d’Aafifoudine. De notre côté, on estime que l’on n’a pas été pris au sérieux par la police et tout reste à faire ». Cependant, avec le temps, les preuves se dégradent et les possibilités de retrouver des éléments semblent difficiles. Seylane a expliqué que la police a été jusqu’à demander à la famille et aux proches de « trouver des éléments pour alimenter l’enquête. Si rien n’a avancé depuis et si aucune hypothèse n’a été formulée par la police, c’est parce qu’ils n’ont pas fait leur travail dès le départ ».

JPEG - 82.9 ko
La marche avait rassemblé des centaines de personnes.

Les avocats, l’association et la famille ont d’ailleurs dû faire une demande auprès de la Cour de cassation pour que le dossier ne soit pas classé, mais surtout pour que la police scientifique examine les éléments retrouvés comme le bonnet, le lecteur MP3, et retrace les écoutes téléphoniques avant et après le décès d’Aafifoudine.

« On n’a pas été écoutés, on a été obligés de faire appel à la Cour de cassation qui nous a donné raison pour que les recherches se poursuivent. Pour nous, si on ne trouve pas aujourd’hui de matière, c’est parce que, dès le départ, il n’y a pas eu de sérieux, ni de travail fait par la police », a expliqué Seylane.

JPEG - 94.7 ko
Rendez-vous est donné à 8h30 à l’entrée du Chemin des Anglais dimanche 5 mai pour une marche en hommage à Aafifoudine Aboudou.

En attendant que l’enquête avance, l’association organise une randonnée le dimanche 5 mai. Rendez-vous à 8h30 à l’entrée du Chemin des Anglais, le départ est prévu à 9h. Des bus ont été affrétés pour les Portois dont les arrêts se trouvent devant la maison des parents d’Aafifoudine, la médiathèque Benoite Boulard et le Stade Cotur.

Le rendez-vous aux arrêts de bus est fixé à 7h30 pour une arrivée 8h30 au Chemin des Anglais.

Ce sera également l’occasion pour l’AVJA de lancer un appel à témoins à l’ensemble de la population.

Céline Tabou


Kanalreunion.com