Collectivités

Cafés de l’Arto et collège du Tampon lauréats des Trophées de l’accessibilité

Concours de l’Association « Accès Pour Tous »

Témoignages.re / 4 juin 2015

L’organisation d’un rendez-vous dédié aux personnes porteuses de handicap à l’Artothèque ce jeudi 4 juin, fût l’occasion pour le Conseil Départemental de présenter officiellement le prix régional reçu, le 21 mai dernier à Paris, au titre des initiatives portées par cet espace culturel et le collège du Tampon en faveur des personnes en situation de handicap.

JPEG - 59.9 ko
Max GENCE (Adjoint au Directeur de la Culture du C.D), Nathalie WACH (Directrice de la politique Personnes Agées et porteuses de Handicap du CD) et Elodie TECHER (Médiatrice de l’Artothèque). Photo Daniel LEBON (Com CD)

Afin de favoriser l’accès aux activités culturelles et l’inclusion sociale des personnes porteuses de handicap, la Collectivité a initié un dispositif novateur : « les Cafés de l’Arto », et a voulu rendre exemplaire son premier collège neuf, réalisé selon les exigences de la loi Handicap 2005.

Ces deux équipements de la Collectivité sont, ainsi, lauréats des 5èmes Trophées de l’Accessibilité des Régions 2015, organisés depuis 2010 par l’Association « Accès Pour Tous », et placés sous le Haut Patronage du Président François Hollande et du Secrétaire Général du Conseil de l’Europe, Thorbjorn JAGLAND.

Cette édition s’inscrit pleinement dans les 10 ans de la Loi du 11 février 2005 pour « l’égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées ». Le Conseil départemental, en charge notamment de ce public, a mis en place des réalisations exemplaires s’inscrivant dans la durée, et permettant concrètement d’améliorer l’autonomie de tous dans la vie citoyenne.

L’Artothèque, dirigée par Caroline de Fondaumière, a donc été récompensée pour son initiative d’apporter une vraie réponse sociétale et égalitaire pour tous, une richesse pour le vivre ensemble au profit de tous les citoyens. Depuis 2013, trois rendez-vous dédiés aux personnes porteuses de handicap ont été initiés. Ces dispositifs leur offrent la possibilité de sortir de leur isolement, de leur apporter une réponse supplémentaire à leurs besoins et d’appréhender le monde de l’Art.

Pour son dernier collège neuf, le Département a pu implanter 2 sections d’enseignements spécifiques, une Unité Localisée pour l’Inclusion Scolaire (ULIS) dédiée aux Troubles de la Fonction Motrice (TFM) et un Groupe externalisé de l’Unité d’Enseignement (GEUE) de l’Institut Médico-professionnel (IMPRO) de Trois Mares, et de l’Institut Médico-pédagogique (IMP) de Bel-Air (commune de Saint-Louis), auxquels 2 salles ont été dédiées. L’inclusion de ces 2 unités crée un bien être et un épanouissement pour les élèves en situation de handicap, tout en permettant un changement de regard (dédramatisation du terme « handicapé »), et une ouverture d’esprit des enfants valides. Cette interaction avec des enfants non handicapés a permis, un mieux être, et un net progrès des résultats.

Pour le Conseil départemental, ces deux distinctions récompensent le travail d’une équipe avec pour objectif de poursuivre ces initiatives.
293 dossiers ont été reçus et examinés par le Comité scientifique présidé par Catherine BACHELIER, à ce concours national dans la catégorie « Accessibilité Inclusion, Mixité, Vivre ensemble : Travail, Loisirs, Sport, Culture ».


Kanalreunion.com