Collectivités

Chantal Ambroise en visite à La Possession

Roland Robert reçoit la Sous-préfète de l’arrondissement Ouest

Témoignages.re / 28 mai 2013

Vendredi 24 mai, le Maire de La Possession, Roland Robert, a accueilli Chantal Ambroise, Sous-Préfète de l’arrondissement Ouest, pour une présentation des projets concernant la Ville de La Possession, suivie d’une visite de terrain.

JPEG - 61.5 ko
La visite de la sous-préfète a commencé par une présentation des projets de la Ville.

La journée a commencé dans la salle du Conseil municipal où Roland Robert, maire de la Ville, a souhaité la bienvenue à Chantal Ambroise et lui a présenté l’équipe municipale. « C’est un grand honneur, pour l’ensemble du Conseil municipal et moi-même, de vous recevoir ici, aujourd’hui, sur notre territoire communal… », a-t-il dit.

JPEG - 79.3 ko
Le maire Roland Robert entouré de la sous-préfète Chantal Ambroise et de conseillers municipaux, entre autres.

Il a ensuite fait un bref rappel de l’histoire de La Possession, du débarquement en novembre 1649 du Capitaine Roger Le Bourg, qui pris officiellement “possession” de l’île, laquelle devient aussitôt « Possession du Roy » — premier nom de baptême également de la Commune — jusqu’à la proclamation, au milieu du 19ème siècle, de la section de La Possession (jusqu’à ce jour rattachée à Saint-Paul), Commune à part entière... Il y a alors à la possession près de 6.000 habitants.

JPEG - 116.1 ko
La Journée s’est poursuivie par des visites de terrain…

« Quand j’en suis élu maire, en 1971, La Possession compte près de 7.000 habitants », a rappelé Rolland Robert, « mais la plupart des habitations ne sont pas desservies en électricité, il faut encore charrier l’eau depuis les fontaines publiques, le réseau routier est plus que défaillant, et les logements font défaut… ».

Et c’est donc à compter de ce jour — voilà plus de 42 ans aujourd’hui — que « La Possession du Roy » va connaître une pleine transfiguration, sur tous les plans. De simple rivage, puis de simple quartier devenu village, la Commune, avec près de 32.000 habitants désormais, vit le destin d’une ville sur près de 12.000 hectares, et continue de connaître le plus fort taux de croissance démographique de La Réunion, soit 3% par an.

JPEG - 76.7 ko
… comme à Moulin Joli pour le projet de logements et d’équipements commerciaux.

Ainsi, dès les origines, s’est toujours manifesté à La Possession « un solide esprit d’entreprise (…), que l’on retrouve au niveau des Armoiries de la Ville, mais singulièrement au niveau de notre logo (…), “La Possession, cœur de La Réunion”, avec la mise en avant de qualités naturelles, climatiques, géographiques, à savoir, d’un côté, la mer, et de l’autre, montagne et air pur… ».

Mais cet esprit d’entreprise fait un peu grise mine, en particulier depuis 1976, lorsque fut livrée la route du littoral à 4 voies, « une route de mauvaise vie ! ». En fait, un mariage contre nature… « faisant alors divorcer la ville de son océan ! ».

La Possession et ses habitants sont condamnés, depuis, à payer très cher leur tribut aux temps modernes, ayant quelque difficulté à réussir pleinement l’essor économique qui leur revient.

D’où l’impérieuse nécessité, a souligné Roland Robert, « de reconquérir notre littoral marin, de le sécuriser et le mettre en valeur », ce qui a déjà été fait avec, entre autres, la réalisation d’un port de pêche et de plaisance.

Le maire a ensuite énuméré les projets de la Ville.

Après cette présentation, le moment était venu de faire découvrir, sur le terrain, à la sous-préfète les chantiers en cours à La Possession, avec un premier arrêt à la « Maison Cœur de Ville », actuellement en chantier, et qui sera inauguré dans quelques semaines, puis un deuxième arrêt à Moulin Joli, pour y présenter le projet de logements et d’équipements commerciaux, et enfin, un troisième arrêt à la RHI Rivière des Galets, pour montrer l’état d’avancement de l’opération.


Kanalreunion.com