Collectivités

Des projets financés pour la période 2012-2015

Signature de l’accord-cadre CINOR-AFD

Témoignages.re / 28 novembre 2012

La CINOR et l’AFD (Agence française de développement) ont signé le mardi 27 novembre 2012 un accord-cadre de partenariat en vue de la mise en œuvre du PPI (Plan pluriannuel d’Investissement) de la CINOR sur la période 2012-2015.

Avec la formalisation de cet accord-cadre de partenariat, la Communauté d’agglomérations du Nord de La Réunion concrétise avec l’AFD la mise en œuvre de son PPI à travers des appuis financiers et techniques ainsi que par des échanges d’expériences. Chaque année, l’AFD poursuivra ainsi un concours pouvant couvrir jusqu’à 60% du besoin d’emprunt annuel de la CINOR pour le financement de son PPI.

Pour Marc Dubernet, directeur de l’AFD à La Réunion, « l e territoire du Nord offre la densité d’emplois parmi les plus élevées de La Réunion. La CINOR occupe un rôle de premier plan dans l’animation économique, notre partenariat est donc logique. C’est également notre vocation d’appuyer les investissements porteurs d’emplois et générateurs d’activés économiques dans le cadre d’un partenariat en financement et en appui-conseil avec la CINOR ».

« C’est un partenariat qui nous satisfait puisqu’il nous permet de rester à un haut niveau en termes d’investissements, lesquels vont contribuer à maintenir l’activité sur notre territoire et donc sauvegarder, voire créer de l’emploi. Avec l’AFD, nous sommes dans une relation de continuité et de confiance », explique pour sa part Maurice Gironcel, Président de la CINOR.

Pour rappel, dans le cadre du PPI couvrant la période 2008-2012, l’AFD a eu l’occasion de soutenir le projet de protection contre les crues de la rivière de Sainte-Suzanne sur la zone de loisirs du Bocage (7,95 millions d’euros).

PPI : Projet d’extension du TCSP, ouvrage de franchissement de la ravine du Chaudron, Centre aquatique, Cité des Arts...

S’agissant du Plan pluriannuel d’investissement (PPI) de la CINOR, il porte sur un volume d’investissement de 195,8 millions d’euros déclinant les projets autour de cinq thèmes : développement économique et tourisme, infrastructures et transport, politique culturelle et sociale, aménagement du territoire et l’habitat, et environnement.

Parmi ces investissements qui bénéficieront de l’accord-cadre CINOR-AFD figurent entre autres le projet d’extension du TCSP vers le secteur de l’Université et vers l’Est ainsi que l’amélioration de l’entrée Est de Saint-Denis (avec la construction de l’ouvrage de franchissement de la ravine du Chaudron) pour un apport financier de l’AFD se situant respectivement à hauteur de 8,75 millions d’euros et 9,81 millions d’euros. Ces deux projets concourront ainsi à répondre à cette problématique cruciale pour le développement local du territoire. «  Le développement des transports en commun constitue une nécessité pour éviter les délocalisations d’activités économiques. De même, la décongestion des réseaux constitue une priorité afin d’impulser une nouvelle dynamique de développement » , plaide le président de la CINOR.

S’agissant du développement économique, le soutien de l’AFD porte sur les projets suivants : la Pépinière des Sciences du vivant et la Maison des chercheurs.

Cet accord-cadre prend également en compte le financement des projets culturels et sportifs du territoire. Une stratégie qui repose, d’une part, sur une offre culturelle rééquilibrée sur l’ensemble du territoire et, d’autre part, sur l’animation de ces équipements. Parmi les constructions programmées, on retiendra celles programmées du Centre aquatique et de loisirs intercommunal de Champ-Fleuri, du Centre culturel intercommunal de l’ilot Jeumon ou Cité des Arts (14,8 millions d’euros). Un équipement culturel neuf qui, s’ajoutant au Palaxa rénové et livré dernièrement, formera le complexe culturel de renom que le Nord appelle de ses vœux. Des projets qui viennent rappeler les enjeux liés à la politique culturelle de la CINOR en matière « de cohésion sociale et du dialogue entre les habitants ».

En matière d’aménagement du territoire et d’habitat, des aides financières pour la construction de logements sociaux seront octroyées dans le cadre du Plan local d’habitat (PLH) porté par la CINOR pour la période 2011-2017.

Enfin, en matière d’environnement, la CINOR poursuivra son programme d’équipements en déchetteries.

Au final, la CINOR se réjouit de ce partenariat avec l’AFD placé plus que jamais sous le signe de la continuité et du développement durable. Pour sa part, l’AFD ne manque pas de rappeler qu’en 2011, son action sur l’île « a permis d’accompagner 859 entreprises, dont 548 TPE, de soutenir ou créer 3.730 emplois et de permettre à 1.000 familles d’accéder à la propriété ».

A propos de l’AFD

Etablissement public au statut d’institution financière, l’Agence française de développement (AFD) agit depuis soixante-dix ans pour combattre la pauvreté et favoriser le développement dans les pays du Sud et dans les Outre-mer. Présente sur le terrain dans l’ensemble des Outre-mer, l’AFD finance et accompagne des projets qui améliorent les conditions de vie des populations, soutiennent la croissance économique et protègent la planète. Avec sa large palette d’instruments financiers, son expertise technique et sa production de connaissances, l’Agence répond de manière différenciée à ses partenaires : pouvoirs publics locaux, établissements publics, entreprises et associations.

Pour en savoir plus : http://reunion.afd.fr


Kanalreunion.com