Collectivités

Deux écoles réhabilitées, un pôle d’équipement en construction

Rénovation urbaine à Saint-André

Témoignages.re / 3 avril 2010

La Cressonnière, Ravine Creuse, Mille Roches sont au coeur du projet de rénovation urbaine à Saint-André. Une priorité pour la municipalité qui y consacre près de 40% de son budget. L’heure était à la visite des chantiers hier pour s’assurer du bon avancement des travaux.

En novembre dernier, la municipalité de Saint-André avait lancé officiellement le projet de rénovation urbaine de trois de ses quartiers classés en Zone Urbaine Sensible (ZUS), à savoir la Cressonnière, Ravine-Creuse, Mille Roches. Ce projet prévoit de rendre ces trois quartiers actifs, attractifs et interactifs sur le plan du logement, de l’économie, des déplacements, et de la réussite éducative. Une convention avait alors été signée avec l’Agence Nationale de Rénovation Urbaine pour un financement global de plus de 79 millions d’euros pour la période 2007-2012.
Sur le terrain, les travaux sont en cours. Eric Fruteau, maire de Saint-André et son équipe ont visité trois chantiers hier matin : le pôle d’équipement de la Cressonnière, et les écoles Jean Albany et Raphaël Vidot, en réhabilitation.
Comme l’a rappelé Eric Fruteau, la ZUS concentre près de 21% de la population saint-andréenne et la municipalité a décidé de consacrer 40% de ses finances annuelles à la rénovation de ces quartiers. « C’est un effort conséquent, mais ces quartiers ont besoin d’être dynamisés », affirme le maire de Saint-André. Objectifs, désenclaver les quartiers, réhabiliter les équipements publics, créer un environnement et un cadre de vie de qualité, insérer les habitants par l’emploi et la formation par une participation aux travaux engagés.

La réussite éducative

Le Pôle d’équipement de la Cressonnière devrait être livré à la fin de l’année. Le gros oeuvre est déjà bien avancé pour ce centre qui comprendra une salle polyvalente pouvant accueillir 250 personnes, une bibliothèque multimédia, un Centre Académique de Lecture-Ecriture (CALE) et un lieu d’accueil Parent Enfant (LAPE) sur une surface de 1800 m2. Cet équipement majeur du quartier sera accessible grâce au mail en cours de réalisation.
Pour favoriser la réussite scolaire des enfants, la commune s’est lancée dans des projets d’équipements scolaires mais aussi de réhabilitation. Les écoles Jean Albany à Ravine Creuse et Raphaël Vidot à Mille Roche en témoignent. Pour lutter contre l’échec scolaire, les enfants doivent d’abord pouvoir travailler dans de bonnes conditions. Or, les deux écoles nécessitent des travaux de mise aux normes dans une démarche HQE (Haute Qualité Environnementale). L’école Raphaël Vidot subit les inondations lors de fortes pluies. En plus de l’assainissement de la cour, les sanitaires sont à refaire, le carrelage reste à poser dans les classes, les brasseurs d’air à installer, et la commune prévoit la construction d’un parvis à l’entrée de l’école pour la sécurité des enfants. L’école donne en effet directement sur la rue. Montant de l’opération, 720.000 euros financé par l’ANRU, le Département et la Commune. Les travaux ont débuté le mois dernier. L’école Jean Albany rencontre les mêmes difficultés. Mais elle bénéficiera en plus de la construction d’une BCD (Bibliothèque Centre Documentation). Coût des travaux, 588 000 euros.

EP


Kanalreunion.com