Collectivités

La culture et la solidarité soutenues par le Conseil général

À la Commission permanente

Témoignages.re / 7 décembre 2010

Les élus de la Commission permanente réunis le 1er décembre 2010 sous la présidence de Philippe Leconstant, vice-président du Conseil général, ont marqué leur attachement aux manifestations de célébration du 20 Décembre ainsi qu’à la protection des publics fragiles, personnes âgées, personnes handicapées, adolescents en souffrance.

Soutien à la célébration du 20 Décembre

Comme pour le Jour de l’An tamoul, le Jour de l’An chinois, la Semaine créole, le Dipavali, le Conseil général intervient traditionnellement lors de la commémoration de l’abolition de l’esclavage pour aider financièrement les associations à organiser des manifestations culturelles. Depuis quelques années, la Collectivité privilégie les projets comportant un volet pédagogique et historique. Parmi les exemples de projets financés par le Conseil général, on peut recenser :

- des ateliers de fabrication d’instruments de musique,

- des expositions sur le thème de l’esclavage,

- des pièces de théâtre,

- des spectacles et prestations de groupes de musique ou de moring,

- des kabars et des plateaux artistiques,

- des conférences-débats avec des intervenants locaux ou extérieurs,

- des résidences d’artistes de la zone océan Indien.
Toutes ces activités sont centrées sur la thématique de l’histoire de l’esclavage et privilégient le jeune public en vue de l’initier aux bases de l’histoire de l’île et de valoriser la culture créole. En 2009, 25 associations ont été soutenues par le Département à hauteur de 106.500 euros.
Cette année, 39 associations ont sollicité une aide départementale.


55.500 euros de subventions attribués aux associations œuvrant en faveur des personnes handicapées et des personnes âgées

Dans le cadre du régime d’aide départemental en faveur des associations œuvrant en faveur des personnes handicapées et des personnes âgées, les élus de la Commission permanente ont voté les subventions suivantes :
15.500 euros à l’AFM — pour l’organisation du Téléthon au plan local — et 17.000 euros à l’AFM au titre du don pour la recherche génétique ;
15.000 euros à Autisme Réunion, dans le cadre de ses actions d’accompagnement au plan social, pédagogique et éducatif des personnes autistes ;
3.500 euros à l’association Langue française parlée complétée (LPC), pour ses actions mises en place en faveur des personnes sourdes et de leur famille ;
1.000 euros aux Anciens des Forces françaises en Allemagne et en Autriche (AFFAA) ;
1.000 euros aux Médaillés militaires le Tampon et Sud Réunion (1.839ème section) ;
2.500 euros à l’Union des Handicapés Panonnais (UHP), dans le cadre de l’organisation d’une journée départementale en faveur des personnes handicapées.


L’ouverture de la Case Soleil à Saint-André

Les travaux du Schéma départemental de l’Enfance ont mis en évidence la nécessité d’adapter les lieux d’accueil et d’hébergement en développant des modes de prise en charge souples et alternatifs afin d’offrir des prestations plus adaptées aux besoins des adolescents en situation de crise ou en conflit avec leur milieu d’accueil : le “réseau d’accueil relais” est une structure qui permet aux mineurs de disposer d’un lieu ressource et aux professionnels d’éviter l’usure et l’essoufflement dans leur pratique.
Après l’ouverture du relais d’accueil de La Montagne en juillet 2009, et celle de la Maison des familles de La Plaine Saint-Paul en septembre 2010, les élus de la Commission permanente ont validé le principe de l’ouverture de la Case Soleil à Saint-André (Champ Borne). Cette nouvelle étape s’inscrit dans le projet global de la MECS (Maison d’enfants à caractère social) la Trinité, d’une capacité de 112 places à terme, portée par l’Association Auteuil Océan Indien (AAOI).


Plus de 1,7 million d’euros attribués par la Collectivité départementale pour encourager la pratique sportive

Pour favoriser le développement et la promotion du sport, le Conseil général apporte son soutien aux clubs, aux ligues et comités dans la mise en œuvre de manifestations ou de projets sportifs ayant un intérêt départemental. Les élus ont accordé 1 million 769.702 euros de subventions au titre du dernier trimestre 2010 aux clubs et ligues pour la réalisation de leurs projets sportifs.


Mobilisation pour la solidarité internationale

Le Conseil général a souhaité participer au Programme d’appui à la protection de l’enfance et à l’adoption internationale en Inde, éligible à la mesure 3.03 du FEDER, pour disposer de Réunionnais désireux de servir dans les pays de la zone océan Indien en qualité de Volontaires du Progrès (VP).
50 jeunes Réunionnais par an seront concernés à terme par cette expérience enrichissante visant à lier développement durable et épanouissement humain, et pourront en témoigner à leur retour à La Réunion. D’autre part, cette action viendra conforter, voire renforcer les partenariats en cours dans les pays de la COI et dans certains pays d’Afrique australe et orientale.
Parmi les missions qui pourront leur être confiées figurent notamment : l’appui à l’éducation et à la formation professionnelle, l’appui à la francophonie ; l’appui à des actions liées au développement durable.


Kanalreunion.com