Collectivités

La Région Réunion pour l’innovation, le développement économique et touristique

À la Commission permanente du Conseil régional

Témoignages.re / 3 mars 2010

Réunis le 16 février sous la présidence du premier vice-président Camille Sudre, les élus de la Commission permanente de la Région ont validé des dossiers portant sur des équipements routiers (voir "Témoignages" d’hier) ; ils ont également validé le programme d’actions de la stratégie régionale d’innovation. Par ailleurs, ils ont étudié le dossier d’appel à candidatures pour la construction d’un hôtel d’affaires à proximité de l’aéroport de Gillot.

• Stratégie régionale d’innovation

La Réunion s’est dotée d’une stratégie régionale d’innovation, placée sous l’autorité d’un comité de pilotage réunissant l’Etat, la Région, le Département. Il a donné la définition suivante de l’innovation : « L’innovation, c’est la valorisation d’une idée, nouvelle dans son usage et/ou son utilité, pour le développement économique mais aussi social et culturel » ; à partir de cela, 3 champs de compétitivité ont été retenus, déclinés en 8 orientations :

- Pour la compétitivité humaine, cela vise à élever le niveau de qualification en correspondance avec les réalités et les potentialités économiques, particulièrement celles des DAS (Domaine d’Action Stratégique), et construire des outils innovants pour lutter contre l’illettrisme.

- Pour la compétitivité économique, il s’agit d’optimiser la ressource locale par la mise en réseau des structures et des outils, de mette les entreprises en situation d’innover, de créer les conditions de réalisation des projets (d’amont en aval).

- Pour la compétitivité territoriale, il s’agit de concrétiser l’approche intégrée de l’aménagement du territoire, de doter La Réunion d’une plus grande visibilité en matière d’innovation, d’inscrire l’innovation dans la cohésion et la durabilité.
Ces objectifs ont été traduits dans 17 fiches actions qui devront être déclinées de manière opérationnelle. La SRI met également en évidence la nécessité de disposer d’une gouvernance adaptée pour un pilotage durable de l’innovation. Enfin, elle donne des orientations sur le suivi, l’évaluation et le financement du soutien à l’innovation. Les élus de la Commission permanente ont approuvé l’ensemble du dossier.

• Station de réception et de traitement d’images satellites - Saint-Pierre

La Région assure la maîtrise d’ouvrage de la construction d’une station de réception et de traitement d’images satellites sur le site de l’IUT de Saint-Pierre-Terre-Sainte. Cette station constituera un atout majeur pour le rayonnement de La Réunion au travers de la politique de coopération régionale dans l’océan Indien, avec pour objectifs :

- le développement de l’enseignement supérieur et de la recherche dans le domaine de l’observation de la terre et de la télédétection ;

- le développement des outils d’aide à la décision ;

- le transfert vers l’opérationnel des technologies spatiales pour faire émerger un secteur d’activités nouveau à forte valeur ajoutée ;

- le développement des actions de valorisation en matière de coopération régionale.
Pour la construction de cette station, les élus de la Commission permanente ont approuvé le plan de financement, avec une autorisation de programme de 1,765 million d’euros, l’échéancier prévisionnel (la livraison devrait intervenir au second semestre 2011).

• Sélection de projets pour la réalisation d’un hôtel d’affaires sur la zone d’activités aéroportuaires Pierre Lagourgue

A la suite de l’appel à projets, infructueux (un seul projet reçu), lancé en 2000, la Région a lancé un second appel pour la réalisation d’un hôtel restaurant de capacité minimale de 100 chambres, classées 3 étoiles ou plus, à construire à proximité de l’aéroport. La procédure adoptée cette fois est plus longue, mais permet d’ouvrir la concurrence. Elle se scinde en deux parties : un appel à intentions dont l’objet était de recueillir un maximum de propositions, d’évaluer le niveau d’implication et d’intérêt des candidats.
Trois candidats se sont manifestés : la société Kréotel ; Field Investisments (appuyé par la chaîne Kyriad) ; Groupe Rajabali (appuyé par la chaîne Ibis). Ces trois candidatures ont été retenues pour passer la deuxième étape : l’appel à projets, avec comme date limite de réception des dossiers le 2 décembre 2009.
Ces trois dossiers ont été étudiés par un comité technique regroupant la Région, l’IRT, la DRT, la CCIR, l’ARER, la CINOR, la Commune de Sainte-Marie. Ce groupe a reçu chaque candidat afin qu’il puisse présenter son projet. En parallèle, ce comité technique a mis en place une grille d’analyse des offres, avec des critères stricts et touchant tous les domaines. La grille d’évaluation a aujourd’hui fait l’objet d’une présentation à la Commission permanente.
Deux projets ont été retenus (Field Investisments et le Groupe Rajabali). Les élus ont souhaité que plusieurs points soient clairement notifiés et notamment : un bail à construction d’une durée de 40 ans ; un coût des loyers qui ne saurait être inférieur à celui des domaines ; un délai de 4 mois octroyé au projet classé en premier pour qu’il apporte toutes les garanties financières. Par ailleurs, la Région insiste sur le respect de critères (architecturaux, nombre de chambres, le traitement des eaux usées, etc…).


An plis ke sa

• Tram-train : acquisition d’une propriété bâtie rue Gibert des Molières, suite à l’acceptation par la famille occupant le site de la proposition faite par la Région et basée sur les montants donnés par "les Domaines", soit une enveloppe de 460.000 euros.

• DGE des lycées : la Région vient d’engager plus de 5 millions d’euros pour les lycées au titre de la Dotation globale d’équipements (DGE) pour l’année 2010 ; ce montant est supérieur à celui versé au titre de l’année 2009.

• Salon de l’agriculture : attribution d’une subvention de 17.340 euros à "Soleil créole", entreprise réunionnaise d’insertion, qui souhaite à nouveau participer au Salon de l’agriculture à Paris cette année.

• Aménagements et équipements touristiques : attribution d’aides pour le sentier littoral Sud/Ouest–Etang du Gol pour la construction d’une passerelle ; l’aménagement et la valorisation de la pointe de Trois-Bassins. Ces projets bénéficient d’un cofinancement européen (FEDER) de 47.034 euros pour le premier (financement Région : 7.839 euros) et de 216.914 euros pour le second (aide de la Région de 36.152 euros).


Kanalreunion.com