Collectivités

Le Conseil général met 25 millions d’euros

Aide à l’amélioration de l’habitat

Témoignages.re / 2 juin 2010

Le Conseil général offre « une bouffé d’oxygène » aux artisans du BTP, en leur ouvrant l’accès au dispositif d’amélioration de l’habitat. Ce qui représente cette année, 25 millions d’euros de travaux.

Le Conseil général a décidé de faire d’une pierre deux coups en ce temps de crise : aider les familles à améliorer leur logement et fournir de l’activité aux petites et moyennes entreprises du bâtiment. Le dispositif d’amélioration de l’habitat n’est pas nouveau. La collectivité mène une politique en ce sens depuis une vingtaine d’années. Mais cette année, le Conseil général a décidé d’y réserver une enveloppe de 25 millions d’euros. Soit 8 millions de plus que l’année dernière. En 2009, le Conseil général avait déjà porté à 17 millions d’euros les crédits pour l’amélioration de l’habitat, contre 11 millions d’euros en 2008.
Le Conseil général justifie une telle progression par la forte demande des familles. Ainsi, 3000 dossiers déjà traités sont en attente de travaux à Sica Habitat et au Pact Réunion, les deux opérateurs sociaux de la collectivité. Locataires ou propriétaires, familles modestes, personnes âgées ou handicapées, tels sont les bénéficiaires du dispositif. Les artisans répondent ainsi à des problèmes d’insalubrité ou d’accessibilité.
Mais en plus de l’augmentation des crédits, le Conseil général a décidé de revoir son dispositif d’aide pour réduire les délais d’attente qui pouvait atteindre 2 ans. Ce qui permet aussi de fournir rapidement des chantiers aux artisans du BTP.
Le Pact Réunion par exemple, continuera à traiter l’aspect social des dossiers d’amélioration de l’habitat. La partie technique (visite de terrain, permis de construire, etc) sera traité par des bureaux d’études.
Les artisans du BTP ont eu droit hier après-midi à une présentation de ce dispositif amélioré au Palais de la Source, avant la séance plénière du 23 juin. Le dispositif est désormais ouvert à l’ensemble des artisans BTP de l’île, à condition d’être à jour des cotisations sociales et fiscales. Alors qu’auparavant, ces artisans pouvaient se retrouver en situation de sous-traitance. Un délai de 10 jours est fixé pour obtenir l’agrément. Près de 300 dossiers d’amélioration de l’habitat, d’un montant moyen de 2500 euros sont déjà disponibles. Pour les travaux plus lourds, il faudra attendre début juillet.
Pour les ménages, le montant de la subvention pourra atteindre 20.000 euros pour des travaux répondant à la santé et la sécurité physique des personnes, à l’accessibilité et au confort. D’après le Conseil général, 67% des ménages qui ont déjà bénéficié du dispositif n’auraient pas fait de travaux sans l’aide de la collectivité.

EP


Kanalreunion.com