Collectivités

Le Département face à des charges transférées toujours plus lourdes

Débat sur les orientations budgétaires au Conseil général

Témoignages.re / 8 novembre 2012

Réunis hier en assemblée plénière, les conseillers généraux ont d’abord observé une minute de silence pour rendre hommage à Laurence Vergès avant de suivre un ordre du jour comportant le débat sur les orientations budgétaires.

JPEG - 59.3 ko

Les orientations budgétaires 2013 du Conseil général ont été débattues en assemblée plénière ce mercredi 7 novembre 2012. C’est une assemblée sans encombre qui s’est déroulée. Tous les rapports présentés ont été adoptés, tels que le nouveau cadre d’intervention d’aide départementale aux projets collectifs d’action sociale et d’insertion ou le nouveau règlement départemental des aides à l’amélioration de l’habitat.

Lors de cette séance plénière, Nassimah Dindar, présidente du Conseil général a souligné qu’il s’agissait d’un "débat qui engage la responsabilité de chacun". "Face aux grandes difficultés existantes et à venir, la population n’attend pas des querelles politiques, mais des mesures constructives. Notre budget a été combattif en 2012, il doit être ingénieux en 2013, puisqu’il nous faut faire toujours plus avec moins", a-t-elle précisé. Ce mardi, au cours d’une conférence de presse, la présidente du Conseil général avait indiqué que les orientations budgétaires 2013 seraient axées sur l’interdépendance du social et de l’économie.

C’est le conseiller général Bachil Valy qui a présenté les perspectives budgétaires pour l’année 2013 ce mercredi. Il a souligné que les charges transférées vers le Département sont plus lourdes, à cause de la dégradation économique. Au final, tous les rapports ont été adoptés.

Les conseillers généraux ont également voté une décision modificative portant sur l’interconnexion en eau entre Salazie et le Bras de La Plaine pour un montant de 11 millions d’euros.

En début de séance, plusieurs motions ont été lues par les conseillers généraux. La première portait sur une demande d’intervention d’urgence au gouvernement pour compenser les dépenses sociales et éducatives prises en charge par le Conseil général. Le financement des emplois d’avenir, l’avancement de paiement du minimum vieillesse au 1er du mois, la pérennisation par l’État du dispositif des produits solidaires, le développement pour une meilleure gestion des déchets, ou encore le maintien du dispositif RSTA après le 1erjanvier 2013, ont également fait l’objet de motions.

À noter que l’assemblée plénière a débuté par une minute de silence en hommage à Laurence Vergès, épouse et compagne de lutte de Paul Vergès, et mère de Pierre Vergès, vice-président du Département.

(Avec Imaz Press Réunion)


Kanalreunion.com