Collectivités

Maurice Gironcel élu premier vice-président de la CINOR

Les nouveaux délégués de Sainte-Suzanne ont siégé au Conseil communautaire

Témoignages.re / 9 mars 2012

Après que le peuple de Sainte-Suzanne ait donné la victoire à la liste « Ensemb’ pour un développement solidaire et durable » conduite par Maurice Gironcel à la dernière municipale, les nouveaux élus ont fait leur entrée au sein de l’intercommunalité. Ainsi, 12 délégués de Sainte-Suzanne vont siéger à la CINOR dont Maurice Gironcel qui a été élu hier 1er vice-président de l’intercommunalité. De nombreux chantiers sont actuellement en cours et d’autres sont à venir concernant Sainte-Suzanne. On peut entre autres citer la station d’épuration des 3 Frères, le stade en eaux vives, l’aménagement du Bocage, le transport à la demande pour les personnes à mobilité réduite, les travaux de voiries, les zones d’activités ou encore le Schéma de Cohérence Territoriale.

Après que le peuple de Sainte-Suzanne ait donné la victoire à la liste « Ensemb’ pour un développement solidaire et durable » conduite par Maurice Gironcel à la dernière municipale, les élus ont fait leur entrée au sein de l’intercommunalité.
Sainte-Suzanne dispose à la CINOR de 12 élus communautaires, dont 4 vice-présidents. Maurice Gironcel, maire de Sainte-Suzanne, a été élu 1er vice-président de la CINOR au Conseil communautaire du jeudi 8 mars.

Maurice Gironcel à l’origine de la création de la CINOR

Communauté de projets, la CINOR regroupe les communes de Saint-Denis, Sainte-Marie et Sainte-Suzanne, soit près de 200.000 habitants. S’étendant sur près de 29.000 hectares, ce territoire constitue un condensé de La Réunion. Le territoire concentre près de 44% de la population active occupée de La Réunion. Maurice Gironcel a été à l’origine de la création de l’intercommunalité en 1997 dans un esprit de partenariat et de concertation permanente qui est la force de la communauté.
La CINOR dispose de plusieurs compétences notamment en matière de développement économique, d’aménagement du territoire, de déplacement, ou encore de l’assainissement.

Sainte-Suzanne, pionnière en matière de développement durable
De nombreux chantiers sont en cours et d’autres à venir notamment celui de la station d’épuration des 3 Frères dont la première pierre doit être posée la semaine prochaine, la livraison du stade en eaux vives, l’aménagement du Bocage ou encore la mise en place d’un transport à la demande pour les personnes à mobilité réduite. La CINOR assure aussi la gestion des déchets et la lutte contre la pollution de l’air.
Parmi les différents chantiers figure également le Schéma de Cohérence Territoriale (SCOT) de la CINOR. Le SCOT est un document qui donne des orientations pour l’aménagement du territoire qui s’appliquent à l’échelle de la communauté d’agglomérations. Cela concerne par exemple la protection des terres agricoles et des espaces naturels, les transports, les constructions de logement ou les zones touristiques.
Rappelons que la préservation de l’environnement est une priorité pour la commune de Sainte-Suzanne. La commune de Sainte-Suzanne est une ville pionnière en matière de développement durable. Sainte-Suzanne a réussi le défi technique de l’autonomie énergétique. Ville à énergie positive, elle contribue au pari de faire de La Réunion une île autonome en production électrique. La commune compte poursuivre sur cette voie.

Sanjiv Dinama


Les 12 élus communautaires de Sainte-Suzanne

Maurice Gironcel, Nadine Damour, Josette Bourane, Francis Testan, Jean-Louis Tounia, Maïva Duchemann, Willy Moutounaïck, Patrick Gerbandier, Candy Mardaye, Astrid Bancalin, Guy Martin, Nadine Camalon.


Kanalreunion.com