Collectivités

Mobilisation pour la lutte contre le chômage et pour l’action culturelle

À la Commission permanente du Conseil général

Témoignages.re / 5 décembre 2011

Le 30 novembre dernier, la Commission permanente du Conseil général avait adopté à l’unanimité une motion présentée par le groupe Alliance-PCR appelant à la mobilisation contre le plan d’austérité du gouvernement. Ce jour-là, cette instance a validé des dossiers relevant de l’insertion, de la culture, de l’agriculture, du social et du logement.

• Plus de 700.000 euros en faveur de l’insertion des chômeurs
Dans le cadre du Plan départemental pour la famille réunionnaise du projet de mandature 2011-2014, la Collectivité départementale soutient les associations œuvrant pour la construction de véritables parcours d’insertion en faveur des chômeurs et des exclus, et, à ce titre, a voté un budget supérieur à 700.000 euros.

• Plus de 200.000 euros pour la culture
Dans le cadre du programme LEADER, mesure 411-11 “Soutien à la valorisation du patrimoine et à la production artistique dans les Hauts”, 13.640 euros de subvention globale ont été attribués à 4 porteurs de projet, notamment pour la démocratisation de la culture dans les cirques.

La Collectivité renouvelle son soutien à l’association de gestion du Séchoir, scène pluridisciplinaire située à Saint-Leu, pour la période 2012-2015, aux côtés de l’État, de la Région et de la commune de Saint-Leu. En 2011, la Collectivité a accordé 180.000 euros à la structure.

De même, le Conseil général accompagne traditionnellement les associations à but culturel dans le cadre de la célébration de la Semaine créole et du Dipavali. En 2010, 17 associations ont bénéficié de plus de 90.000 euros d’aide globale. En outre, la Collectivité participe à la promotion du livre réunionnais en procédant à l’acquisition d’ouvrages pouvant intéresser les collèges. A ce titre, 7.830 euros seront consacrés à l’acquisition de 3 ouvrages.

• Soutien à la construction de 180 logements sociaux
La Collectivité départementale apporte sa garantie aux emprunts contractés par les bailleurs sociaux auprès de la CDC (Caisse des Dépôts et consignations) en vue du financement de la construction des LLS et des LTS neufs.
Cinq opérations portées par la SOGEDIS ont bénéficié de cette garantie pour la construction de 152 logements ainsi qu’une autre opération portée par la SEMADER concernant 28 logements.

• 180.000 euros pour sport et sport adapté
Plus de 175.000 euros de subvention globale sont attribués aux clubs, ligues et comités dans le cadre de la politique volontariste menée par le Conseil général en faveur du développement du sport.
A noter aussi l’octroi d’une subvention de 5.000 euros à la Ligue de Vol Libre de La Réunion pour l’acquisition d’un fauteuil biplace et d’un chariot handivol adaptés pour la pratique du parapente en faveur des personnes handicapées motrices.

• Aménagement
Les élus ont également approuvé la prolongation de la convention d’occupation du Village Corail, propriété du Département, situé l’Hermitage, au profit de l’association Village des Australes, pour la période du 3 janvier 2012 au 2 janvier 2013, dans la perspective de la mise en place d’une régie départementale.

Pour la promotion de l’agriculture bio

Le Conseil général veut redynamiser la filière export des fruits tropicaux ainsi que la filière bio.

Afin de mieux faire connaître les fruits tropicaux de La Réunion en Union européenne, le Conseil général accorde à l’AROP-FL (Association réunionnaise d’organisations de producteurs de fruits et légumes) une subvention de 26.500 euros afin de participer au MIFFEL d’Avignon 2011 (Salon méditerranéen interprofessionnel de la filière fruits et légumes) et de réaliser une étude prospective pour la filière fruits tropicaux ainsi que la faisabilité d’une nouvelle plate-forme export.

Les objectifs affichés sont de rechercher de nouveaux débouchés de commercialisation des fruits tropicaux hors Rungis et de développer les surfaces de productions d’Ananas Victoria pour l’export.

Par ailleurs, la Commission permanente a voté la modification des cadres d’intervention de la Collectivité pour offrir une véritable incitation à de l’agriculture “bio”.


Kanalreunion.com