Collectivités

« Nous sommes très étonnés des annonces des surcoûts »

Précision de la commune de Saint-André sur les emprunts dits toxiques

Témoignages.re / 23 septembre 2011

Dans un communiqué diffusé hier à la presse, la municipalité de Saint-André précise que les effets des emprunts toxiques souscrits par Jean-Paul Virapoullé ont été en grande partie annihilés. La commune a en effet réussi à renégocier une partie de la dette, et est donc très étonnée par les annonces faites dans plusieurs médias.

« Nous avons noté que des informations relayées par la presse nationale puis par la presse régionale faisaient état des emprunts structurés des communes de La Réunion. Saint-André ayant été cité, il nous paraissait important de rappeler qu’en 2008, l’emprunt de la commune était hautement toxique pouvant nous créer des difficultés financières. De ce fait, et avec la volonté de mener une gestion responsable des comptes de la commune, notre équipe a mis en œuvre une opération de désensibilisation des emprunts structurés. C’est ainsi qu’un encours de 27 millions d’euros a été renégocié apportant un souffle budgétaire à la ville.
Nous sommes donc très étonnés des annonces des surcoûts. D’ailleurs nos produits sont garantis jusqu’à fin 2013.
La crise financière n’a pas épargné la ville mais il faut noter son effort pour minimiser celle-ci. Sur un encours de 27 millions d’euros il reste 12 millions d’euros sur lesquels nous portons notre plus grande vigilance. La gestion de la dette se fait d’année en année et nous continuons le processus de désendettement de la ville ».


Kanalreunion.com