Collectivités

• La présidente de l’IRT prochainement invitée à la Commission permanente de la Région

Chronique ordinaire d’une Commission extraordinaire

Témoignages.re / 4 août 2010

Lors de l’examen du dossier relatif au versement d’un troisième acompte à l’Île de La Réunion Tourisme (IRT), les élus de l’Alliance ont fait part de leur interrogation sur ce qui motivait cette facilité de trésorerie.
En effet, aucun élément sur les évolutions du budget de l’IRT, et ses "nouvelles orientations" ne figuraient pas au dossier, les élus étant invités à voter "à l’aveugle".
Jean-Louis Lagourgue, qui présidait la Commission permanente, a reconnu que les élus avaient droit d’être informés normalement sur le budget et les actions de l’Ile de La Réunion Tourisme.
Ainsi, il a pris l’engagement d’inviter la présidente de l’IRT, Jacqueline Farreyrol, à présenter prochainement ses orientations devant la Commission permanente.

• Incroyable, jamais vu ça !
Grande fut la surprise des élus de l’opposition en arrivant hier à la Région où avait lieu la Commission permanente.
En se rendant comme d’habitude au 4ème étage dans le bureau du secrétariat des élus pour récupérer leur courrier, ils ont eu la surprise de découvrir que tous les casiers nominatifs des élus de l’opposition avaient disparu ; ne restaient installés dans ce bureau que les casiers des élus de la majorité. Ils apprenaient alors qu’il était prévu d’installer les casiers des élus de l’opposition au rez-de-chaussée, près du bureau affecté à leur groupe.
Organiser une telle ségrégation entre élus au sein d’une institution, c’est absolument incroyable, c’est du jamais vu. Depuis que l’institution existe, les 45 élus ont accès dans les mêmes conditions au secrétariat des élus qui réceptionne leur courrier. Pourquoi donc descendre à ce niveau et organiser la ségrégation entre les élus ?
Aussi, à l’ouverture de la Commission permanente, les élus de l’Alliance ont émis une vive protestation : l’égalité de traitement des élus est une question de principe. Jean-Louis Lagourgue, qui présidait la Commission permanente, sans doute surpris par cette mesquinerie de l’équipe Robert, a pris l’engagement de rétablir l’égalité de traitement entre les élus qui continueront donc à avoir accès à leur courrier dans les mêmes conditions que celles qui ont toujours prévalu au sein de l’institution.
Cet incident ne serait qu’anecdotique, s’il ne traduisait pas un état d’esprit que l’on croyait révolu.

• "Alon bat’karé" (suite)
Hier, la Commission permanente de la Région Réunion a validé les missions de deux élus.
Une mission de 16 jours de Frédéric Cadet en Chine, et celle de Jean-François Sita en Australie du 1er au 14 août avec l’indication de "8 jours" de mission. Le reste du séjour, c’est pour le tourisme ?
L’intérêt des missions de la tête chercheuse de la Région Réunion et de l’éminence culturelle de la nouvelle majorité régionale, respectivement en Chine et en Australie, n’échappe à personne. Et nul doute que par leur densité, leur durée et leur programmation au mois d’août, ces missions sont destinées à ouvrir de nouvelles pages historiques entre La Réunion et la Chine, et entre La Réunion et l’Australie.


Kanalreunion.com