Collectivités

« On demande au maire communiste que je suis d’ôter le pain de la bouche de travailleurs »

Le rapport de la CRC examiné au Conseil municipal de Saint-Louis

Témoignages.re / 23 novembre 2011

Le conseil municipal de Saint-Louis s’est réuni hier en mairie de La Rivière. Point central : le rapport adressé par la Chambre régionale des comptes (CRC) au premier magistrat de la commune au début du mois.

Après avoir donné lecture du rapport de la Chambre régionale des comptes - c’est une obligation légale, Claude Hoarau a apporté plusieurs clarifications. « On demande au maire communiste que je suis, car c’est ce que je suis, d’ôter le pain de la bouche de travailleurs ».

En défense de l’emploi

« Depuis qu’on me le demande, je refuse. Je résiste, et vous devriez lire les SMS que je reçois de ceux qui souffrent : ils sont à chialer. Une fois encore, on me met au pied du mur. Une fois encore, la meute nous entoure de ses cris : Licenciez ! Licenciez ! » La pression finit par avoir des effets : c’est la mort dans l’âme, la voix étreinte d’une colère qui sonnait juste, que le premier magistrat de Saint-Louis a dû annoncer des coupes dans les CDD. Claude Hoarau, en revanche, récuse farouchement le terme « d’insincérité », manié par le rapport de la Chambre.

Pas d’insincérité

« Nous n’avons rien dissimulé à la CRC. Nous sommes "clean" ». De cela, l’opposant Cyrille Hamilcaro a donné acte à son adversaire, jugeant « trop fort » le qualificatif. Non sans confusion, l’opposition a justifié son refus de voter la délibération modificative consécutive à l’intervention par une comparaison entre Saint-Louis et la Grèce. Évoquant les « diktats » exercés sur les dirigeants grecs, M. Hamilcaro a exhorté la majorité à « la démission », cela pour plus de « démocratie », tout en affirmant « soutenir » le Gouvernement qui a « mis la Grèce dans cette situation de déni de démocratie ». Comprenne qui pourra...
Prenant acte de cette étrange proposition, Claude Hoarau a affirmé sa détermination à « continuer sur la voie du redressement ». Une dynamique constatée sur le plan comptable, a précisé l’élu. Dans un entretien accordé à la presse en marge du Conseil municipal, Claude Hoarau rappelait d’ailleurs que le budget global, investissement et fonctionnement n’était pas en déficit, et était donc insaisissable, a contrario des échos donnés par certaines presses aux propos de l’opposition.


Kanalreunion.com