Collectivités

Quel devenir pour nos déchets ménagers ?

CINOR

Témoignages.re / 15 mai 2013

Ce mardi après midi, la CINOR a convié toute la population du territoire Nord de La Réunion à débattre et échanger sur la problématique des déchets à La Réunion.


Après plusieurs mois de travail en interne, la CINOR a décidé d’échanger avec la population afin d’approfondir sa réflexion sur le traitement des déchets ménagers. Plus de 150 personnes ont répondu à l’invitation. Deux Thèmes étaient à l’ordre du jour de la table ronde intitulé « Quel devenir pour nos déchets ménagers ? ». Les débats ont été organisé autour de deux thèmes, les déchets du secteur agricole suivi de débat sur la valorisation des filières, et trois thématiques :

- le contexte règlementaire et les filières locales pour une valorisation organique optimale visant à un retour à la terre des déchets ménagers.

- les filières pour la valorisation matière

- les solutions de valorisation énergétique pour nos déchets ménagers dans une stratégie multifilière.

Pour animer les débats et éclairer la population, la CINOR a fait appel à plusieurs experts tels que M. Bernard SIEGMUND – Directeur Perspectives d’utilisation des matières organiques pour la fertilisation de la canne, M. Philippe RONDEAU – Directeur des Etudes et du Développement ou M. Adrien BASTIDES - Chef du Pôle Déchets de la CINOR.

Lors de son intervention, Maurice Gironcel, Président de la CINOR a rappelé que plusieurs démarches ont déjà été initiées par la collectivité. En matière de transport et d’aménagement un juste équilibre entre la création du prolongement du TCSP reliant les Villes de Saint Denis et de Sainte Suzanne, l’adoption de nouvelles pratiques de mobilités, et les alternatives aux nouvelles infrastructures de déplacement a été permis. En matière de traitement de l’eau, deux équipements exemplaires avec les Stations d’épuration des Trois Frères traitant des eaux usées de Sainte-Suzanne ; et celle du Grand Prado, traitant des eaux usées de Saint-Denis et de Sainte-Marie ont été créé. Dans le secteur du traitement des déchets, la CINOR, en appui avec ses partenaires, officie depuis maintenant près de 15 ans à la sensibilisation à la collecte et au tri, et de façon plus générale à la prévention sur les déchets. La CINOR a d’ailleurs reçu en 2012 le prix de qualiplus 2012, décerné par ECOEMBALLAGE. Un Plan Vert Environnement pluriannuel a été défini.

« En dépit d’une diminution notable des déchets sur plus 135 000 tonnes collectés en 2012, ce sont près de 100 000 tonnes de déchets qui sont encore enfouis. En effet à l’aune de la saturation des centres d’enfouissement des déchets, la question escentielle demeure : que fait t-on demain de ces déchets ? » a souligné le président de la CINOR
La table ronde s’est finie sur des questions ouvertes. Pendant plus de 4 heures, les échanges ont été fructueux

En conclusion, le Président de la CINOR a lancé un appel à la CIREST pour que nous puissions travailler en collaboration dans l’intérêt de la population.



Kanalreunion.com