Collectivités

Saint-Louis : le préfet règle le budget et augmente les impôts

Après le vote d’un budget en déséquilibre

Témoignages.re / 16 juin 2015

Les communes réunionnaises ne sont pas épargnées par la crise. À Saint-Louis, le Conseil municipal avait voté un budget 2015 en déséquilibre, qui ne correspondait pas aux recommandations de la Chambre des comptes. Le préfet est donc intervenu pour régler le budget et augmenter les impôts de 8,5 %. Voici des extraits du communiqué de la préfecture expliquant la mesure rendue publique hier :

« Dans un avis du 19 mai 2015, la CRC de La Réunion a formulé des propositions pour assurer sur les trois exercices la résorption du déficit de fonctionnement cumulé de la commune, qui s’élève à 7,1 millions d’euros selon le compte administratif pour 2014. (...)
Le budget primitif 2015 a été voté par la commune avec un déficit prévisionnel de 5,5 millions d’euros, alors que le plan de redressement prévoyait un déséquilibre de 2,4 millions d’euros. Des ajustements rendus nécessaire pour couvrir l’intégralité des charges de personnels, ont été opérés par la CRC, cette actualisation révélant un déficit réel à – 6,9 millions d’euros au titre du présent exercice.

Dans un second temps, la CRC a intégré certaines diminutions de charges au regard des mesures présentées par la mairie, mais le déficit demeurant élevé, la juridiction financière a proposé une hausse de la fiscalité de 8,5 %, afin que le surplus de recettes fiscales ainsi généré permet de ramener le déficit prévisionnel 2015 à – 4,2 millions d’euros. Toutefois, ce montant demeurant supérieur de 73 % à l’objectif initialement fixé pour 2015 (-2,4 millions d’euros), la CRC a été contrainte d’allonger de nouveau d’une année le plan de retour à l’équilibre.

Sur la base de l’avis établi par la CRC de La Réunion, et après avoir pris acte de l’engagement de la municipalité de poursuivre les voies du redressement budgétaire, Dominique Sorain, préfet de La Réunion, a décidé d’arrêter le budget primitif principal de la commune de Saint-Louis en reprenant la proposition de cible de déficit pour 2015, soit – 4,2 millions d’euros , et de hausse des taux fiscaux de 8,5 %. »


Kanalreunion.com