Collectivités

Sainte-Suzanne : les rencontres avec la population continuent

Témoignages.re / 18 juin 2010

Après Quartier Français mardi, la ville mercredi, hier jeudi, c’était autour de la population de Bagatelle de se réunir pour partager avec les responsables politiques, notamment Maurice Gironcel, l’analyse de la situation politique et sociale actuelle.

Après un bref rappel des luttes menées par les militants communistes, parfois au prix de leur vie, dans les années soixante, Camille Dieudonné insistait sur la nécessité absolue de continuer à mener la lutte en 2010.
Maurice Gironcel revenait ensuite sur la gravité de la situation et l’aggravation des problèmes sous le gouvernement UMP et ses acolytes réunionnais, Didier Robert en tête. Ce dernier par ses décisions capricieuses et irresponsables aggravent encore plus la situation sociale de La Réunion :

augmentation du chômage : plus de 15.000 licenciements dans le BTP, tout cela suite à l’abandon des grands projets, plus de 600 dans la grande distribution…

baisse des prestations sociales : hausse des cotisations sociales notamment celles liées à la retraite et la casse de ladite retraite avec un âge légal repoussé à 62 ans. Une décision lourde de conséquences pour La Réunion, car qui pourra bénéficier d’une retraite pleine à cet âge ?

- répression judiciaire.
Maurice Gironcel évoquait également le silence des institutions et du monde politique face à l’injure faite aux Réunionnais par un professeur récemment muté à La Réunion. Un autre combat à mener, le combat contre le racisme déclaré et latent.
Pour que ces luttes portent leurs fruits ; il nous faut renforcer le PCR et chaque militant doit apporter sa contribution, fut-elle la plus modeste. Un message bien entendu par l’assistance.


Kanalreunion.com