Collectivités

Signature de la convention de Rénovation Urbaine de la ZUS

Saint-André

Témoignages.re / 24 novembre 2009

Après plusieurs mois de travail pour parfaire et défendre auprès des financeurs le projet de rénovation urbaine des quartiers enclavés de la ZUS de Saint-André (Mille-Roches, Cressonnière, Ravine-Creuse) ; représentants de l’Etat, du Comité nationale ANRU, bailleurs sociaux et Municipalité parapheront la Convention de Rénovation le Mardi 24 Novembre 2009 à partir de 9h30 à la salle du Conseil de la Mairie de Saint-André. Le communiqué de la commune souligne l’importance de ce projet pour les habitants de la commune, voici quelques extraits.

« Aujourd’hui 24 novembre 2009 est une date importante pour la collectivité de Saint-André, la commune mais plus encore pour les habitants.(…)
La signature de la Convention de Rénovation Urbaine de la ZUS ce 24 novembre constitue l’aboutissement d’une période d’investissement intense de la part des services et de la municipalité et l’étape essentielle à la mise en œuvre effective de nombreux chantiers qui vont profondément et durablement modifier le paysage saint-andréen.
C’est une étape clé pour le développement et l’unité géographique de la Ville.(…) C’est également une offre conséquente d’opportunités d’insertion et de formation pour la population du périmètre qui pourra s’impliquer concrètement dans la transformation profonde de son cadre de vie.
La qualité de la collaboration entre nos services et le Comité national ANRU dont le Directeur Général nous fera l’honneur de sa présence mardi pour apposer sa signature au document. (…)
Elle a permis de doubler le taux d’insertion du programme ANRU, en passant de 5 à 10%, ce qui représente 94.578 heures d’insertion à réaliser sur la période 2008-2013. Au 30 septembre 2009 la commune de Saint-André a déjà engagé 36.925 heures d’insertion (soit 39% de réalisation).
Un moment important marqué néanmoins par l’absence de la Ministre de l’Outre-Mer, Madame Marie Luce Penchard qui, bien que faisant le déplacement de Paris à La Réunion, les 23 et 24 novembre, n’a pas souhaité se rendre à Saint-André pour parapher cette convention.
D’ailleurs c’est toute la micro-région Est qui semble avoir été oubliée par le haut fonctionnaire. »


Kanalreunion.com