Collectivités

Un nouveau front de mer pour Le Port

ZAC "La ville est port" : une opération phare au service d’un projet global

Témoignages.re / 12 décembre 2013

Vendredi dernier, la ville du Port et la SEDRE ont présenté le projet d’aménagement de la ZAC « La ville est port ». Le plan d’urbanisme lancé en 1991 se poursuit, avec l’objectif d’ouvrir davantage la commune sur la mer. Il s’inscrit dans un plan global qui doit répondre à une question : comment accueillir une population totale de 60.000 habitants sur le territoire de la plus petite commune de l’île d’ici 20 ans ?



JPEG - 35.9 ko
Voici le plan du futur front de mer du Port : 6,7 hectares de logements, commerces et espaces verts dans une ville qui prévoit de compter 60.000 habitants.

La zone d’aménagement concertée « la ville est port » s’inscrit dans le cadre d’une politique de reconquête des espaces portuaires initiée par la Ville du Port. Au sein d’un programme général, la ZAC « la ville est port » désigne la restructuration de la façade urbaine sur la rue de Parny, avec entre autres l’aménagement d’un belvédère de la place de la Pointe des Galets sur le site dit des « Grandes Maisons » dans le prolongement de la rue de Mahy.

La Ville du Port, a retenu le 27 juin 2013 la SEDRE, en tant que concessionnaire de ce projet de reconversion d’une partie des friches du Port Ouest en un site attractif doté d’une image forte de « front de mer urbain ».

Un programme lancé en 1971

L’opération « la ville est port » constitue une des dernières étapes du plan d’urbanisme fondateur de juin 1971 visant à ouvrir la ville à la mer à travers une nouvelle façade urbaine.

Les grandes orientations de la ville du Port définies en 1971 continuent de guider l’action de la commune en matière d’aménagement urbain. Le projet de la ville du Port repose sur les orientations fortes suivantes :

- Ouvrir la ville sur la mer, en aménageant et en restructurant les espaces centraux par la création d’une voie urbaine. Le projet « la ville est port » constitue l’élément majeur de cette ouverture de la ville sur la mer.

- Redynamiser et restructurer le centre ville : le projet « la ville est port » va participer à cette restructuration avec l’implantation d’activités touristiques et de loisir.

Redonner son port à la ville

Il s’agit ainsi de restituer à la cité sa vocation de ville-forum tournée vers la scène maritime, de ramener de l’activité dans le port ouest pour en faire un pôle d’attraction. La reconversion du vieux port de la pointe des galets permettra à la ville d’être à nouveau en osmose avec les activités maritimes et portuaires, tout en poursuivant son développement économique, social et culturel.

Le défi de la ville du Port

La ville du Port est née de son port et de ses ouvriers et dockers. Elle s’est organisée autour de son activité portuaire et de la liaison du chemin de fer, au service du développement économique de La Réunion, selon une trame orthogonale et régulière de rues qui a donné naissance au centre ville d’aujourd’hui.

L’activité portuaire s’est transformée pour devenir industrielle : le port s’est isolé du centre ville car les relations fonctionnelles n’existaient plus, alors que le transport des passagers est devenu aérien et que le transport des marchandises s’est délocalisé sur le nouveau « port Est ». Les relations entre la ville et son port Ouest (le « vieux port ») ont peu à peu disparu.

De cette histoire la ville a gardé une forte identité, mais elle a le sentiment d’avoir perdu son origine, son port. Elle tend donc naturellement à vouloir retrouver aujourd’hui ce qui l’a fait naître, à savoir son identité portuaire et, comme tous les ports de commerce du monde, à vouloir la valoriser.

Mais les défis de la ville du Port ne se résument pas à valoriser la relation avec son port, il s’agit également de lui redonner son attractivité originelle : La ville du Port était un centre de vie pour tout un bassin de population ; aujourd’hui, elle s’impose comme un centre économique.

Selon les projections démographiques, La Réunion devra accueillir en 2025 près de 200.000 habitants supplémentaires soit environ 1 million d’habitants contre 800.000 aujourd’hui.

Pour répondre à cette évolution annoncée, la commune du Port s’est donné comme objectif d’accueillir environ 20.000 habitants supplémentaires, soit un nombre total d’habitants d’environ 60.000 en 2035 ce qui nécessitera la création d’un nombre important de logements.

C’est la raison pour laquelle la ville a défini un projet global « Ville et Port - La ville est port », comprenant à la fois la reconquête de son port mais également la qualification de son centre ville.
De la friche industrielle au front de mer

Le projet d’intégration du port Ouest dans la ville a pour objectif de redonner à la commune du Port une façade sur la mer et de réaliser un pôle intégré au centre-ville. L’objet de la présente ZAC est donc la reconversion d’une partie des friches du port Ouest en un site attractif doté d’une image forte de « front de mer urbain ».

Le programme prévoit l’implantation d’activités, de logements, de bureaux, d’équipements publics, d’hébergement hôtelier et leur accompagnement par des espaces publics paysagers qui prolongent le tissu urbain du centre-ville vers la mer tout en créant de nouveaux espaces de promenade pour les habitants du Port.

En parallèle, La réalisation de la nouvelle darse de plaisance est un élément fort pour les futurs aménagements de la ZAC. Les logements feront face à cette darse, et les activités développées dans le périmètre de la ZAC se déclineront autour du nautisme et de la plaisance.

Les premiers travaux d’aménagement débuteront en 2015, après une année d’études de projet et de mise au point du programme définitif.

Le terrain d’assiette de la ZAC « La ville est port » est constitué d’une partie des friches industrielles du port Ouest située le long du bassin Barbot et est délimité de la façon suivante :

- à l’Est, par la rue Evariste de Parny qui réalise l’interface avec le centre-ville,

- à l’Ouest par les bassins Barbot et Caillé,

- au Nord par des hangars du terminal sucrier,

- au Sud par le cimetière et le quartier de l’Epuisement.

La ZAC représente une superficie d’environ 6,7 ha.

On accède à ce périmètre aujourd’hui par la rue Amiral Bosse. La future entrée du site sera monumentalisée par l’aboutissement de la rue François de Mahy (projet « Mail de l’Océan ») par la place de la Pointe des Galets, se terminant sur un belvédère.
An plis ke sa

Des circulations douces

La place du piéton sera prépondérante dans l’enceinte de la ZAC. La circulation motorisée sera limitée et réglementée, des pistes cyclables seront aménagées en bordure de voies. Des promenades piétonnes seront réalisées, sur plusieurs niveaux afin de permettre une descente vers la darse de plaisance et vers la mer.

Une mise en valeur du patrimoine historique

Le patrimoine historique présent sur la ZAC (Grandes Maisons) et autour (bâtiments industriels historiques, port) sera mis en valeur par les aménagements réalisés.

Des espaces publics de qualité

Une grande attention sera apportée pour la réalisation d’espaces publics de qualité, en particulier pour le choix du mobilier urbain, des éclairages, des matériaux de revêtement et des espèces végétales.

Le traitement de ces espaces sera en cohérence avec le schéma directeur que la ville a adopté, afin de rendre la place prépondérante au confort de circuler à pied et en vélo. Ce confort sera accentué par une végétalisation des espaces publics, en continuité du traitement de l’avenue Raymond Vergès et de la rue François de Mahy.

Un aménagement durable

Le projet de la ZAC « La ville est port » s’inscrit dans une démarche de développement durable. Les dispositions de la RTAA DOM (Réglementation thermique acoustique et aération pour les DOM) et les prescriptions du référentiel PERENE (outil PERformance ENErgétique des bâtiments à La Réunion) seront mises en œuvre.

De nouveaux bâtiments

Des logements en accession en façade maritime,

Un établissement hôtelier,

Un parcours touristique et culturel autour de la place de la Pointe des Galets et des Grandes Maisons réhabilitées,


Kanalreunion.com