Collectivités

Vingt jeunes diplômés recrutés

Conseil général

Témoignages.re / 3 septembre 2011

Afin d’offrir à des jeunes sans expérience les conditions de réussite à différents concours, le Conseil général a recruté vingt jeunes diplômés. Ce vendredi 2 septembre, ces derniers, retenus à l’issue de divers tests de sélection, ont été reçus par Ibrahim Dindar, vice-président du Conseil général. « L’idée était de donner à ces jeunes une chance afin de pouvoir accéder à la fonction publique dans un contexte d’alternance », explique le vice-président. Il souligne une « opération vers la jeunesse et pour plus d’espoir ».

Durant un an, ces jeunes, placés sous l’autorité de tuteurs, seront affectés à des postes de chargé de mission dans les domaines de compétences du Conseil général, à savoir, le droit, l’économie, la culture, les marchés publics, les finances, l’environnement et la coopération régionale. Outre un volet pratique, ces derniers seront également préparés tout au long du contrat aux différents concours de la fonction publique. Cette préparation aux concours s’articulera autour d’apports théoriques, d’ateliers de mise en situation et d’entraînement aux épreuves écrites et orales.
Pour Marie, diplômée d’un master en droit public, « ce contrat d’un an représente avant tout une opportunité ». « Les diplômes, c’est bien, mais ce que les employeurs regardent avant tout, c’est surtout l’expérience », regrette-t-elle. Un avis que partage Erickson, diplômé d’un master en génie environnement. Le jeune homme note que « pour une fois, l’inexpérience a joué en notre faveur ».
À noter que ces postes sont temporaires et le contrat d’un an non renouvelable. « Ce sont des postes en apport volontaire dans nos services. Ils ont été créés spécifiquement pour ces jeunes », précise Ibrahim Dindar.
Les postulants, qui n’ont pas été retenus, viendront alimenter un « vivier »,
en cas de besoin de remplacement sur des postes de catégorie B et C, poursuit le Conseil général.
678 jeunes ont postulé pour ce dispositif. Un dispositif qui devrait être reconduit, chaque année, afin « d’offrir à d’autres jeunes les mêmes chances d’accéder à l’emploi public », termine le Conseil général.


Kanalreunion.com