Local

11 marmay initiés à la photographie au sténopé

Atelier d’éducation à l’image

Sophie Périabe / 5 avril 2011

Du 9 au 15 mars dernier, durant les vacances scolaires, le case de la Ligne Paradis à Saint-Pierre s’est transformé en véritable studio de photo. 11 marmay du quartier ont participé à l’atelier de photographie au sténopé animé par le photographe Antonio Prianon.

Le 23 mars dernier, le case de la Ligne Paradis avait des allures d’un vernissage d’exposition. En effet, les marmailles restituaient leur travail dans le cadre de l’atelier de photographie au sténopé.
C’est grâce au dispositif “Passeurs d’images”, relayé par l’association Zargano, que 11 marmay de ce quartier de Saint-Pierre ont pu suivre, pendant les vacances, un atelier d’éducation à l’image à travers la photographie au sténopé animé par le photographe Antonio Prianon.
Chaque enfant a ainsi pu réaliser son appareil au sténopé. « Nous avons reçu une enveloppe avec tout le matériel nécessaire et le plan de montage », expliquent les marmailles dans un petit film réalisé par le photographe.
Après avoir monté leurs appareils, les enfants se sont amusés à les décorer de toutes les couleurs.
« Pour que l’appareil fasse de jolies photos, il est important que l’intérieur soit peint en noir et soit bien étanche », poursuit un autre enfant.
Vient ensuite la pratique, une phase très appréciée par les enfants.
Ils se sont rendus sur le port de Saint-Pierre et sur la place de la mairie afin d’immortaliser des paysages et des scènes de vie.
L’historien Enis Rockel a apporté une touche historique en racontant aux enfants l’histoire de leur ville et de ces lieux.
Lors de la restitution de l’atelier, les enfants ont présenté leur remarquable travail à des parents, émerveillés.
Pour le photographe Antonio Prianon, il s’agissait de transmettre aux enfants une culture, une technique, et surtout sa passion, pour peut-être faire naître des vocations.

SP


Kanalreunion.com