Local

80 jeunes incorporés au RSMA

Cérémonie de prise d’armes du RSMA à St-Louis

Témoignages.re / 22 octobre 2009

Cela faisait 4 ans qu’une telle cérémonie ne s’était pas déroulée à Saint-Louis. Hier, sur le parvis de l’église du centre-ville, 80 jeunes ont participé à la présentation aux drapeaux ; cette cérémonie très officielle vient clôturer leur premier mois de formation au sein du RSMA, ils seront ensuite affectés à un régiment afin d’y effectuer 11 mois de formation professionnelle.

En présence des représentants des drapeaux, d’anciens combattants et sous le regard fier de leur famille, 80 jeunes ont participé hier à la cérémonie de la prise d’armes du RSMA. « Cette récompense vient clôturer un mois de formation au sein au RSMA. Ils ont réalisé le plus difficile. Maintenant, ils vont intégrer un régiment du RSMA pour 11 mois de formation professionnelle où ils vont acquérir les bases d’un métier », explique l’officier chargé de la Communication au RSMA, le commandant Roby. Chaque année, environ 550 jeunes passent par le RSMA et « 70% d’entre eux trouvent un emploi à l’issue de la formation ou s’orientent vers une autre formation ». Une dizaine de cérémonies de ce type est ainsi organisée tous les ans. Au total, le RSMA propose 26 filières de formation dont les plus prisées sont le bâtiment, les travaux publics, la sécurité, l’aide à la personne, filière en plein développement dans notre île. C’est vraiment une véritable chance pour certains jeunes en manque de qualification ou de repère, de modèle tout simplement.

Doubler les effectifs d’ici 3 ans

La majorité des jeunes qui s’engagent au RSMA sont en échec scolaire total, « un tiers sont analphabètes ». Durant cette année de formation, ils vont suivre une remise à niveau scolaire et « acquérir un savoir, un savoir-être, un savoir-faire, un savoir-secourir ». Ce premier mois de formation est sûrement le plus dur, affirme le commandant Roby. Ils découvrent la discipline militaire, mais cela est nécessaire. « En venant au RSMA, ils recherchent un cadre ». En général, ils savent à quoi s’en tenir et il ne faut pas oublier qu’il s’agit de volontariat. « Pour beaucoup, il s’agit de leur dernière chance, donc ils acceptent les contraintes de l’armée ». « L’armée connaît toujours un véritable engouement auprès des jeunes, notamment ceux de la Rivière et de Saint-Louis », précise Yvon Bello, 1er adjoint au maire, très fier d’accueillir une telle cérémonie à Saint-Louis. Le RSMA se positionne de plus en plus comme un acteur à part entière de la formation professionnelle à La Réunion. Aujourd’hui, le 4ème Régiment du service militaire adapté forme 550 jeunes par an et ce chiffre devrait doubler dans les années qui viennent. « C’est une réelle volonté du ministère de doubler les effectifs. De 3.000, on passera à 6.000 jeunes formés en Outre-mer, et pour La Réunion, nous passerons de 550 à plus de 1.000 jeunes ». Les 4 quartiers de régiment (Plaine des Cafres, Saint-Pierre, Hell Bourg et Saint-Denis) vont aussi être regroupés sur 2 régiments, celui de Saint-Denis et de Saint-Pierre. Les fonds octroyés par le ministère devraient également augmenter ainsi que les personnels et notamment des cadres. À terme, plus de 1.000 jeunes Réunionnais pourront passer par la case RSMA pour apprendre un métier et entrer dans la vie active.

S.P.


Kanalreunion.com