Local

À quoi servent les devoirs à la maison ?

Témoignages.re / 24 mars 2012

A partir du 26 mars prochain, l’association de parents d’élèves FCPE et l’Icem-Pédagogie Freinet appellent les enseignants et les parents à vivre « une quinzaine de jours sans devoirs à la maison » dans le but de réduire les inégalités entre les écoliers.

Effectuer les apprentissages et les devoirs scolaires uniquement dans le cadre de l’école : voici une des propositions émises par les douze organisations d’enseignants et de parents réunis par ATD-Quart Monde dans le but d’interpeller les candidats à l’élection présidentielle.

En effet, pour ATD-Quart Monde, qui lutte contre la grande pauvreté, le travail scolaire « à la maison » est source de grandes inégalités. Ainsi, l’association de parents d’élèves FCPE et l’Icem-Pédagogie Freinet appellent, à partir du 26 mars prochain, les enseignants et les parents à vivre une quinzaine de jours sans devoirs à la maison.

Selon un communiqué co-signé par les différents acteurs, disponible sur le site d’ATD, « les enfants des familles les plus défavorisées souffrent de parcours scolaires douloureux liés à la précarité, au mal-logement, à la stigmatisation... ». Et pourtant, leurs parents mettent beaucoup d’espoir dans l’École, pour « briser la chaîne », pour permettre « que [leurs] enfants ne vivent pas ce [qu’ils] ont vécu ».

Pour la FCPE et l’ICEM, « les devoirs sont une forme de sous-traitance pédagogique aux familles et sont cause de conflits quasi quotidiens entre parents et enfants », expliquent les deux associations sur leur blog "Ce soir pas de devoirs", qui recense les témoignages de parents, d’enfants et d’enseignants au sujet de la surcharge de devoirs. Preuve qu’à l’école primaire, l’interdit concernant les devoirs écrits à la maison, datant pourtant de 1956, est loin d’être respecté.

Et vous, que pensez-vous de cette initiative ? Etes-vous pour ou contre les devoirs à faire à la maison à l’école primaire ?


Kanalreunion.com