Local

Amplifier les efforts pour faire de la Réunion une terre de tournage

Rencontres de l’ADCAM

Témoignages.re / 5 décembre 2009

La réunion finale des Rencontres de l’Audiovisuel organisées par l’Association pour le Développement du Cinéma, de l’Audiovisuel et du Multimédia (ADCAM) a eu lieu hier à la Région. L’occasion de faire un bilan de huit ans de soutien à la production audiovisuelle locale.

Ces rencontres (du 29 novembre au 4 décembre), réunissant des professionnels de l’audiovisuel locaux et nationaux, avaient pour objectif de faire le bilan des dispositifs de soutien à la filière et de développer les perspectives de tournages à La Réunion, avec notamment l’accueil de tournages étrangers.
Au programme, des échanges avec des professionnels invités : Patrick Lamassoure, délégué général de Film France, Anne Landois, scénariste - membre du Conseil d’administration de l’AMAPA (Association de Médiation et Arbitrage des professionnels de l’Audiovisuel), Sandro Agenor scénariste, Laza Razajatovo, réalisateur, directeur des Rencontres Nationales du Film Court à Tananarive, Miera Damasy Savy, directrice de la Section Coopération Internationale auprès du Ministère du Développement Communautaire de la Jeunesse, des Sports et de la Culture des Seychelles, etc.
L’occasion de montrer aux scénaristes la diversité et les ressources de la Réunion et de présenter lors d’une soirée au Muséum Stella Matutina la production audiovisuelle réunionnaise aidée.

340 projets soutenus

Depuis 2000, la Région a mis en place un fonds de soutien composé de l’ACDAM et d’un comité technique de professionnels experts pour l’examen des dossiers. En huit ans, 515 projets ont été examinés, 340 ont été retenus, avec une croissance significative de l’aide à l’écriture et au développement à partir de 2005. « La croissance du nombre de dossiers est forte, même si la demande d’accompagnement financier attendu de la collectivité croît moins vite, car ce sont les phases d’écriture et de développement qui se multiplient. 119 aides à l’écriture sur la période, dont 17% atteindront le stade de la production. 51 aides au développement dont 27% donneront lieu à une réalisation ».
En moyenne, la collectivité régionale investit 850.000 euros par an pour des productions comme "Vendredi et la vie sauvage", "Les secrets du volcan", ou encore "Les mariés de l’Isle Bourbon". En huit ans, près de 181 documentaires, 41 fictions pour la télévision, 49 courts-métrages de fiction, et 27 projets d’animation ont pu être accompagnés.
Les projets déposés sont de plus en plus nombreux. De 9 en 2000 à 72 en 2009 avec une prédominance de documentaires, une progression des courts-métrages.
D’après une étude de l’IDATE menée en 2008, « le fonds de soutien créé en 2000 a contribué à la création d’emploi, à la structuration la filière et à la professionnalisation des intervenants mais la filière reste fragile et n’a pas atteint la taille critique ».

EP


Kanalreunion.com