Local

Belle cérémonie en hommage aux Réunionnais ayant contribué à la libération de la France du nazisme

70ème anniversaire du débarquement des Forces Françaises Libres en Provence

LB / 16 août 2014

Ce vendredi 15 août à Sainte-Clotilde, une centaine de personnes ont participé à une cérémonie pour célébrer le 70ème anniversaire de l’arrivée sur la Côte d’Azur en France des combattants de la liberté rassemblés dans la Première Armée Française, dirigée par le maréchal Jean de Lattre de Tassigny, pour libérer la France des occupants nazis. Plusieurs Réunionnaises et Réunionnais ont participé à ce combat aux côtés des dizaines de milliers de résistants venus des autres colonies françaises, notamment d’Afrique, mais aussi de France, et un vibrant hommage leur a été rendu à cette occasion.

JPEG - 76.9 ko
Une centaine de personnes ont participé à cette cérémonie.

Cette commémoration a été organisée par plusieurs associations, qui travaillent depuis des années pour faire connaître le combat des Réunionnais solidaires du peuple de France lors de la Seconde Guerre mondiale : l’Association Patriotique Armée Nation, présidée par Jonas Ah Hong ; le Comité départemental de la Fondation Maréchal de Lattre, présidé par le lieutenant-colonel Daniel Chabot ; et l’Office départemental des Anciens combattants. Les deux personnalités citées ont pris la parole lors de cette cérémonie pour rappeler notamment dans quelles conditions a été mené ce combat, « qui a joué un rôle déterminant dans la libération de la France » ; elles ont également souligné que « ce sont des combattants de tous les horizons qui se sont mobilisés pour faire vivre la France ».
Diverses institutions ont apporté leur soutien à cette cérémonie ; en particulier l’État, représenté par le directeur de Cabinet du préfet, et la commune de Saint-Denis, représentée par Gérard Françoise, adjoint au maire, qui ont également pris la parole pour rendre hommage à toutes les personnes qui ont lutté de 1939 à 1945 « contre la terreur et la violence nazie ». Après des dépôts de gerbes par les autorités devant la statue du maréchal De Lattre de Tassigny, les organisateurs et participants à cet événement se sont retrouvés juste à l’arrière dans le collège des Deux-Canons pour des échanges fraternels lors d’un agréable « pot de l’amitié », où les a salués le principal de l’établissement scolaire.

L. B.

JPEG - 129 ko
Sur la place des Deux-Canons, à côté de la stèle portant la statue du maréchal De Lattre de Tassigny, commandant de la Première Armée Française, se trouve une plaque portant les noms des Réunionnais combattants de la liberté tués pendant la Seconde Guerre mondiale.


Kanalreunion.com