Local

De nombreux appels à l’union et la solidarité du peuple réunionnais face à toutes les barbaries

Au rassemblement de Champ-Fleuri

Correspondant Témoignages / 26 septembre 2014

Un large rassemblement a eu lieu ce vendredi après-midi sur la Place des Droits de l’Homme à Champ-Fleuri (Saint-Denis) à l’appel d’Houssen Amode, président du Conseil Régional du Culte Musulman, et de Nassimah Dindar, présidente du Conseil Général, « pour dénoncer les actes barbares des terroristes » suite au crime commis cette semaine en Algérie.

JPEG - 61.8 ko
Paul Vergès a notamment souligné « l’importance de l’initiative prise par les organisateurs de ce rassemblement ».

Cette cérémonie, à laquelle ont participé environ deux cents Réunionnaises et Réunionnais très divers sur le plan religieux et politique, a été organisée « en résonance à celle conduite au même moment par le Conseil Français du Culte Musulman, devant la Grande Mosquée de Paris ».

Idriss Issop-Banian, président du Groupe de Dialogue Inter-religieux de La Réunion (GDIR), a animé la rencontre en donnant la parole à Houssen Amode, Isnelle Gouljar (présidente de la Ligue des Droits de l’Homme à La Réunion), Nassimah Dindar, Fabienne Couapel-Sauret (vice-présidente à la Région), Paul Vergès (sénateur communiste), Mgr Gilbert Aubry (évêque de l’Église catholique à La Réunion), le Swami Adwayananda de l’Ashram du Port, Sultanah Kadeth (poétesse, « Réunionnaise de cœur ») et Jean-Marie Jean-Philippe (responsable de l’association des ‘’Enfants de la Creuse’’). Le président du GDIR a conclu ces interventions en appelant les Réunionnais « à construire notre vivre ensemble et un monde humain face à la barbarie qui est en train de gagner le monde ».

De fait, les divers intervenants ont plaidé dans le même sens en lançant de nombreux appels à l’union et la solidarité du peuple réunionnais face à toutes les barbaries et en soulignant notamment « l’importance de l’initiative prise dans ce sens par les organisateurs de ce rassemblement », comme l’a dit Paul Vergès. Ce fut également le cas, par exemple, de Mgr Gilbert Aubry, qui a rappelé que « nous sommes un peuple arc-en-ciel » et qui a souhaité que « nous nous mettions ensemble pour lutter en faveur des quatre piliers de la paix : l’amour, la vérité, la justice et la liberté ».

JPEG - 57.3 ko
Ce rassemblement très chaleureux et symboliquement fort s’est terminé par la proclamation par les représentants du GDIR de « la prière réunionnaise universelle pour la paix ».

Ce rassemblement très chaleureux et symboliquement fort s’est terminé par la proclamation par les représentants du GDIR de « la prière réunionnaise universelle pour la paix ». Cette prière, qui prône notre libération « des passions mauvaises », émet le vœu que « les Chefs d’État, les diplomates et les militaires (…) en étant au service de leurs peuples assurent en même temps le bien commun de toutes les nations ». Y compris La Réunion…


Kanalreunion.com