Local

Des engins de chantier vandalisés

Saint-Denis – Commune Prima

Témoignages.re / 16 mars 2010

Trois engins du BTP ont été vandalisés au cours du week-end du samedi 13 et dimanche 14 mars 2010 alors qu’ils se trouvaient sur le chantier de construction du stade de la Commune Prima à Saint-Denis. Un ou plusieurs individus ont lancé des galets dans les parois vitrées des engins, les faisant voler en éclats. « Cela n’a peut-être aucun rapport, mais je trouve étrange que les faits se produisent un jour d’élection », commente Hermann Elyse, propriétaire d’un compacteur dégradé et dirigeant du syndicat Vigilance terrassiers de La Réunion.

« Nous avons découvert les dégradations en arrivant ce matin. Comme si nous n’avions pas déjà suffisamment de problèmes », relate le chef d’entreprise. Depuis plusieurs mois, il multiplie les actions pour l’attribution de marchés publics aux petites entreprises locales de BTP en général et de terrassement en particulier.

Les auteurs de faits ont pris pour cible son compacteur, ainsi qu’une pelle hydraulique et un chargeur appartenant à d’autres entreprises. « Nous allons être obligés de commander les pièces en métropole, il n’y en a pas de disponibles localement. Il y en a au minimum pour 5 à 6.000 euros de réparations. Avec une trésorerie aussi mal en point que la mienne, je me serai bien passé d’une telle dépense », lance Hermann Elyse.

Arrivés sur le chantier à la mi-janvier 2010, les engins sont à l’arrêt depuis 3 semaines en raison des fortes pluies. « On va les déplacer vers un autre chantier dès aujourd’hui. On va essayer de remplacer les vitres cassées par du plexiglas, ce qui représente une dépense supplémentaire », dit encore le chef d’entreprise.

La police a ouvert une enquête pour identifier les auteurs des faits. Hermann Elyse ne veut pas porter d’accusation, mais remarque que « l’affaire a eu lieu un week-end d’élection. Je trouve ça bizarre ».


Kanalreunion.com