Local

Donner du bien être aux gens de la mer

Signature d’une Charte

Céline Tabou / 13 janvier 2015

Lundi 12 janvier, l’association des Amis des Marins et les représentants du Grand Port Maritime ont signé une Charte relative au bien-être des gens de mer, afin de « pérenniser les actions de l’association ».

JPEG - 42 ko
Jean-Frédéric Laurent, président du directoire du Grand Port Maritime et Laurence Ignace, président de l’association des Amis des Marins.

Pour Laurence Ignace, président de l’Association des Amis des Marins, « c’est une grande joie pour moi et pour l’association, qui a reconnaissance locale, nationale et internationale ». L’ensemble des personnes présentes ont assuré que la signature de cette charte était « un grand jour » pour l’association, et pour les marins eux-mêmes, car « c’est une garantie de l’Etat, ce qui va nous permettre d’aller de l’avant sans crainte », a indiqué Alain Djeuntang, directeur du Centre international d’accueil des marins (CIAM).

Pérenniser les actions des Amis des Marins

Alain Djeuntang a exprimé son “plaisir” de voir cette charte signée, car elle marque « un tournant important pour nous ». Il s’agit d’un moyen pour l’association de pérenniser ses activités et notamment ses ressources, telles que la vente de carte téléphonique, de boissons, de la connexion internet. Mais aussi des contributions de la Compagnie maritime qui « reste non obligatoire », des subventions des deux assemblées (Région et Département), de la commune du Port.

Depuis des années, le Grand Port Réunion est « un partenaire », la signature de cette charte « est une démarche de consolidation entre le Grand Port Maritime et l’association », a précisé Jean-Frédéric Laurent, président du directoire du Grand Port Maritime de La Réunion.

Le directeur du CIAM a rappelé le palmarès du Port Réunion [1], assurant qu’il y a « derrière des hommes et des femmes » sans lesquels cela serait possible. Des marins ayant des besoins spécifiques, comme l’a expliqué Laurence Ignace. « La communication est la première nécessité pour les marins. Ils ont besoin de parler avec leur famille ».

Accueillir au mieux les marins

Depuis 1997, le centre d’accueil est devenu un lieu important pour les marins car « ils se sentent chez eux ». « On accueille 8.000 marins par an, un volume proche de celui de la Rochelle ». L’association souhaite « augmenter le volume horaire du centre, pour pouvoir ouvrir plus longtemps dans la journée ».

Alain Gaudin, président du Conseil de direction du Grand Port Maritime a indiqué que « le Grand Port se souci de s’occuper des marins sans qui il n’y aurait pas de marchandises à transporter ». D’autant que le « Grand Port a des projets importants, c’était le moment de consolider cette relations pour que les marins soient bien accueillis et qu’ils donnent une bonne image possible dans le monde du Grand Port de La Réunion », a précisé Jean-Frédéric Laurent.

Par cette charte, les Amis des Marins pourront mener des projets à bien, à l’instar de la construction du centre du Port, qui permet d’accueillir près d’une vingtaine de marins. Au-delà des infrastructures et des aides financières, l’association peut compter sur des aides matérielles, « nous avons reçu un photocopieur », a indiqué Laurence Ignace. Cette charte « s’est faite toute seule, c’est un moment important », a conclu le président de l’association des Amis des Marins.

[1Le Port de La Réunion est le 1er Port maritime de l’Outremer, 3e base militaire de France, 2nd Port des Régions Ultrapériphériques et 4e Port de France pour son trafic de conteneurs.


Kanalreunion.com