Local

En soutien à la lutte du peuple chagossien

Repas de solidarité à la Maison de quartier de la cité Ravine à Marquet

Alain Dreneau / 11 septembre 2010

On connaît le destin tragique du peuple chagossien, chassé de ses îles natales lors des années 70, afin d’y faire le vide sur l’île de Diego Garcia et d’y construire la plus grande base militaire américaine. Les Chagossiens n’ont jamais renoncé à faire reconnaître leur droit au retour, ils se battent pour cela depuis 40 ans. Ils ont de nombreux amis à La Réunion qui les soutiennent dans leur lutte. Une centaine d’entre eux étaient rassemblés mercredi midi pour un repas de solidarité envers la cause chagossienne, à l’appel du Comité Solidarité Chagos La Réunion.

Cela s’est passé dans le cadre agréable de la Maison de quartier de la cité Ravine à Marquet, au Port. Un groupe de femmes fait vivre ce lieu depuis des années avec un esprit de créativité et de solidarité remarquable. Leur association, l’Association pour la Promotion des Savoir-Faire Portois, mérite bien son nom, puisque leurs créations vont de la mosaïque à la peinture sur verre ou sur “goni”, en passant par la broderie et… l’art culinaire.

Elles ont eu à plusieurs reprises par le passé l’occasion de croiser leur route avec celle d’Olivier Bancoult et du Groupe Réfugiés Chagos, que ce soit au Port pour accueillir une délégation chagossienne, ou à Port-Louis, lors d’échanges culturels. C’est donc en toute connaissance de cause que le Comité Solidarité Chagos La Réunion (1) leur a proposé une action conjointe afin de marquer d’un temps fort leurs engagements communs ancrés l’un et l’autre dans la solidarité envers un peuple frère de l’océan Indien.

Le “repas du 8 septembre” fut ainsi lancé, sur la base d’une action venant en soutien financier au combat des Chagossiens. Restait à lui donner, par des invitations bien diffusées, une résonance à la hauteur du projet… et c’est ce qui s’est produit au vu de l’affluence sur le coup de midi dans le patio de la Maison de quartier.

Le co-voiturage conseillé par les organisateurs a bien fonctionné. Près d’une centaine de personnes se sont retrouvées autour d’un repas créole jugé excellent à l’unanimité des convives (2). L’heure était à l’amitié et à la convivialité, avec une forte volonté partagée de mettre l’accent sur le crime perpétré contre les Chagossiens et d’élargir le front du refus. Deux panneaux de photos illustrant leur situation et leur combat ont suscité réactions, questions et informations.

En résumé, une action nourrie d’un esprit de bénévolat et d’une fibre militante… que demander de mieux ? Action à renouveler, de l’avis de tous.

A.D.

(1) Le Comité Solidarité Chagos La Réunion (C.S.C.R.) a été créé en février 2010 au Port. Il s’est donné pour objectifs de « faire connaître auprès d’un public réunionnais de plus en plus large l’histoire, les luttes et les droits du peuple chagossien » et « d’activer une solidarité financière pour soutenir leur combat ». Pour tout contact : - adresse e-mail : solidarité.chagos.run@gmail.com ou tel. 0692.60.71.14 (Georges Gauvin, président) ou tel. 0692.82.35.01 (Alain Dreneau, secrétaire)
(2) Toujours dans le registre de la solidarité, remerciements à l’association Farfar de La Rivière des Galets, qui a prêté ses chapiteaux, et à la Fédération des Retraités qui a mis à disposition tables et chaises.


Kanalreunion.com