Local

La Réunion : éruption possible du Piton de la Fournaise

Vigilance volcanique en cours

Témoignages.re / 28 avril 2015

« L’augmentation des séismes sommitaux et l’accélération de la déformation ces derniers jours laissent supposer qu’une éruption est possible dans les jours ou semaines à venir », écrit la Préfecture dans un communiqué qui rappelle que la vigilance volcanique est toujours en cours au Piton de la Fournaise.

JPEG - 60.9 ko
Randonneurs, appel à la prudence. Il est conseillé de ne pas s’écarter des sentiers balisés dans l’enclos du volcan du Piton de la Fournaise.

Depuis la fin de la crise éruptive du mois de février 2015 la phase de vigilance du dispositif spécifique Orsec [1] Volcan du piton de la Fournaise est toujours en cours.

En effet, les observations enregistrées par l’observatoire volcanologique du Piton de la Fournaise (OPVF) montrent une activité sismique profonde importante depuis la fin de l’éruption de février ainsi qu’un gonflement continu du cône sommital. L’augmentation des séismes sommitaux et l’accélération de la déformation ces derniers jours laissent supposer qu’une éruption est possible dans les jours ou semaines à venir.

Le préfet de La Réunion appelle les randonneurs à faire preuve de la plus grande vigilance sur le massif du piton de la Fournaise :

Pour rappel, le sentier Rivals-Château Fort reste interdit d’accès au public.
L’accès du public à l’enclos est strictement limité aux sentiers balisés suivants :

 - le sentier Pas de Bellecombe - Formica Léo - Sentier Kapor jusqu’au niveau du Puy mi-côte ;
 - le sentier Pas de Bellecombe - Formica Léo - Chapelle Rosemont ;
 - le sentier Pas de Bellecombe - Formica Léo - Chapelle Rosemont - sentier d’accès au site d’observation du cratère Dolomieu (accès par le nord du cratère).

Il est rappelé qu’une signalisation interdit de s’approcher du bord du cratère Dolomieu au niveau de la plate-forme d’observation, car cette partie présente un risque d’effondrement. La plus grande prudence et le respect du balisage sont indispensables.

Le préfet rappelle que le volcan est un milieu naturel, sujet à des changements météorologiques très rapides et parfois violents. Les recommandations relatives à la sécurité en montagne s’appliquent tout particulièrement.

[1ORSEC : organisation de la réponse de sécurité civile


Kanalreunion.com