Local

Le risque électrique

Sécurité électrique en période cyclonique — 5 —

Témoignages.re / 21 janvier 2013

Conditions de survenue d’une électrisation

Principales causes des accidents électriques :
- - mauvais état des isolants : dégât mécanique, désagrégation ou usure (60% des cas) ;
- - modification ou extension d’une installation électrique par une personne non compétente ;
- - non-respect des distances de garde par rapport aux ouvrages électriques ;
- - inadaptation aux usages : il faut surtout éviter d’utiliser une installation pour une destination non 
prévue à l’origine. 
L’électrisation peut se produire par contact direct (avec une partie active) ou indirect (avec une masse mise accidentellement sous tension). 


Les électrisations et les électrocutions
- Lors d’un accident d’origine électrique, il arrive qu’une personne soit électrisée, c’est-à-dire que le courant électrique lui traverse le corps. Le temps d’intervention des premiers secours est déterminant dans l’évolution de l’état de santé des accidentés. C’est pourquoi il est indispensable que les personnes travaillant à proximité d’installations électriques sous tension aient des notions de secourisme. L’électrocution est une électrisation mortelle. 
L’accident peut prendre diverses formes :
- - il peut s’agir d’une simple secousse (électrisation), qui entraîne des contractures dues au 
phénomène de tétanisation des muscles.
- - si la contracture est plus forte, elle peut entraîner une perte de brutale de connaissance, due à 
un arrêt des muscles respiratoires ou à la fibrillation ventriculaire du cœur (état où les fibres du cœur se contractent de façon anarchique). Cet état dit de « mort apparente » peut provoquer, en quelques minutes des lésions cérébrales graves et, très rapidement, la mort réelle de la victime (électrocution). Il faut alors intervenir en urgence.

- le courant suit le chemin le plus court entre le point d’entrée et le point de sortie et peut donc endommager tous les organes qui se trouvent sur son passage et provoquer des brûlures électriques de la peau et des yeux (en cas d’arc électrique) mais aussi des organes internes.

Secourir une personne électrisée

Les premières minutes qui suivent l’accident sont très importantes pour les chances de survie, c’est pourquoi il importe d’agir vite. Dans tous les cas, il faut commencer par couper le courant sans toucher le corps de la victime (par un interrupteur, un disjoncteur, en débranchant la prise...).

La rapidité d’intervention des secours est déterminante.

Si une telle coupure ne peut être réalisée rapidement, il faut libérer l’accidenté du contact avec les parties sous tension en prenant garde à ce que personne d’autre ne puisse s’électriser. Ensuite, il faut appeler les secours : un sauveteur secouriste du travail puis le SAMU et/ou les pompiers. Il ne faut pas perdre de vue la victime tant que les secours ne sont pas arrivés. L’arrêt de la respiration devrait entraîner au plus vite un bouche-à-bouche et l’arrêt du pouls un massage cardiaque.

Service Communication EDF Réunion


Kanalreunion.com