Local

Les collégiens font entendre leurs voix

20ème anniversaire de la Convention Internationale des Droits de l’Enfant

Témoignages.re / 21 novembre 2009

La Convention Internationale des Droits de l’Enfant a été adoptée le 20 novembre 1989 par l’Assemblée générale de l’Organisation des Nations Unies (ONU). Les collégiens de Saint-André et Saint-Benoît ont eu le loisir de débattre sur leurs droits et leurs devoirs hier au Parc du Colosse.

Dans le cadre du 20ème anniversaire de la Convention des Droits de l’Enfant, le Conseil général propose dans chaque micro-région des manifestations à destination des enfants, mais aussi des parents et des professionnels. L’une des missions du Conseil général concerne en effet le bien-être de l’enfant et de sa famille.
Dans l’Est, ces manifestations ont eu lieu hier au Parc du Colosse de Saint-André pour les collèges Fayard, Morin, Mille Roches, Cambuston, Bouvet, Hubert Delisle et Bassin Bleu. Cette journée avait pour objectif de permettre aux jeunes, adultes, parents et professionnels « de se réapproprier la Convention des droits de l’enfant, d’en débattre autour de ses valeurs à partir de situations concrètes, de porter une réflexion sur les différentes formes de violence, de mettre en exergue la réciprocité des droits et des devoirs de chacun ».
Thème choisi : “Que chacun soit entendu”.
Au programme des débats sur l’éducation et la prévention (Article 4 : “Tout enfant a le droit de vivre en famille”), (Article 8 : “Tout enfant a le droit d’être protégé de la violence et de la négligence”), la protection médico-sociale (Article 9 : “Tout enfant a le droit d’être en bonne santé et de bénéficier de soins médicaux”), la justice (Article 12 : “Tout enfant doit être entendu dans toute procédure judiciaire ou administrative”).
Mais aussi du théâtre, du hip-hop, du maloya sur les discriminations, la violence, les droits de l’enfant en général.

EP


Kanalreunion.com