Local

Les travaux engagés permettront de gagner 50 mètres cubes par heure

Interruption partielle du réseau de distribution d’eau potable au Tampon

Sophie Périabe / 19 janvier 2011

Pour améliorer le rendement d’eau potable sur la partie basse de la commune du Tampon, des travaux d’urgence sont entrepris dès aujourd’hui par la CISE sur la station de pompage du Bras de la Plaine. Par conséquent, des coupures d’eau ont affecté déjà hier soir (de 22h à 5h) les quartiers de Bras de Pontho, Trois Mares, Centre-ville, la Pointe, Pont d’Yves, ZAC Paul Badré et se poursuivront les journées du mercredi 19 janvier et du jeudi 20 janvier.

A situation exceptionnelle mesures exceptionnelles. Le comité de pilotage “sécheresse”, qui s’est réuni la semaine dernière, a décidé d’entreprendre au plus vite les travaux de maintenance prévus de longue date, initialement pour la fin 2010.
« Nous avons attendu la fin de la période d’étiage, normalement octobre-novembre, pour entreprendre ces travaux, mais la sécheresse dure dans le temps », explique Fabien Fernandez de la CISE. Traditionnellement, le mois de décembre marque le retour des pluies, mais cette année, la sécheresse dure. « Par rapport à la même période l’année dernière, nous sommes à +20% de consommation d’eau, nous arrivons à la limite de notre capacité de production », poursuit Fabien Fernandez. Pour le Sous-préfet, Jean Luc Lhemanne, il était également important d’entreprendre ces travaux avant la rentrée scolaire programmée la semaine prochaine.
Les travaux engagés aujourd’hui permettront de gagner 50 mètres cubes par heure, soit +10% par rapport à aujourd’hui.
Concrètement, les techniciens de la CISE s’attacheront à réparer une pièce située au départ du captage devenue vétuste. De plus, les « arrêts/redémarrages » des pompes liés à la grève à la Séchilienne ont également « endommagé l’ouvrage », soutient le responsable de la CISE.
Parallèlement à ces travaux, une entreprise privée a été missionnée par la CASud pour « réparer le maximum de fuite » sur les 7 km de conduits à flanc de falaise, « une dizaine au total, dont un tronçon de 15 mètres », ajoute Emmanuel Daessle, directeur “eau” à la CASud.
Ces travaux entraîneront une coupure de production à partir de la station, du mardi 18 janvier à 22h00 jusqu’au mercredi 19 janvier à 05h00, objectif : stocker le maximum d’eau.
A 5h00, la CISE ouvrira les vannes jusqu’à épuisement du stock, prévu en fin de matinée.
Jeudi 20, la distribution en eau reprendra, comme la veille à 5h, jusqu’à épuisement des citernes, remplies durant la nuit. La situation reviendra à la normale vendredi matin.
8.000 abonnés seront touchés par ces coupures d’eau, soit 1/3 des Tamponnais.
Pour alimenter les établissements prioritaires, notamment la clinique Durieux et le centre de dialyse, la CISE aura recours à un achat d’eau auprès de la SAPHIR.
Il est donc demandé à la population de faire preuve de civisme particulièrement durant ces deux jours de travaux. Des contrôles de police et de gendarmerie seront effectués sur les secteurs concernés.
Après ces travaux, même si le réseau aura gagné 50 mètres cubes par heure d’eau supplémentaire, « il y aura toujours des difficultés si la sécheresse perdure », prévient le directeur “eau” de la CASud.

Sophie Périabe


Kanalreunion.com