Local

MH370 : moyens supplémentaires de recherche à La Réunion

Après l’analyse du débris retrouvé à Saint-André

Témoignages.re / 6 août 2015

Après l’analyse de la pièce d’avion découverte à La Réunion, le gouvernement a décidé d’affectuer des moyens supplémentaires pour rechercher d’éventuels débris au large de notre île. Officiellement, il existe de fortes présomptions pour que la pièce échouée sur la côte à Saint-André provienne du Boeing 777 de la Malaysia Airlines, disparu en mars 2014. Voici le communiqué commun du ministère des Outre-mer et du secrétaire d’État aux Transports.

Le procureur de la République adjoint de Paris a annoncé hier qu’il y a des très fortes présomptions que la pièce, retrouvée le 29 juillet 2015 sur le littoral de la commune de Saint André sur l’île de La Réunion, provienne du vol MH370 de la Malaysia Airlines disparu en mars 2014 avec 239 personnes à bord (dont 4 victimes françaises). Des analyses complémentaires de cette pièce sont actuellement en cours.

A la demande du Président de la République et du Premier ministre, et pour répondre aux besoins de l’enquête, il a été décidé de déployer des moyens aériens et maritimes supplémentaires afin de détecter la présence éventuelle de nouveaux débris au large de la Réunion. Un aéronef de type Casa survolera la zone dès demain matin. Le préfet de la Réunion coordonnera ces opérations qui feront intervenir les forces armées de la zone Sud de l’Océan Indien » (FAZSOI). Des opérations de la Brigade de Gendarmerie du Transport aérien sont également menées : patrouilles à pied, missions d’hélicoptères de recherches et de brigade nautique.

La France prendra toute sa part dans les démarches internationales en veillant à la mise à disposition des moyens nécessaires afin de contribuer à faire la lumière sur ce drame.
Le Gouvernement français se joint à la peine des familles, pour qui cette découverte a réveillé l’espoir d’éclaircir les circonstances de la disparition du vol MH370.


Kanalreunion.com