Local

Nouveau scandale éclaboussant l’administration française

18 commerçants indiens ruinés

Témoignages.re / 22 octobre 2011

En empêchant 18 commerçants de participer à la foire indienne organisée à Saint-Louis, il a été décidé de les ruiner. C’est un scandale qui rejaillit sur toute l’administration française, les responsables d’un tel méfait ne pourront pas échapper à leurs responsabilités.

18 commerçants venant de l’Inde devaient participer depuis la semaine dernière à une foire commerciale à Saint-Louis. Voici dix jours, alors que les journalistes étaient invités à la présentation de la foire, les policiers ont embarqué tous les commerçants au prétexte que leurs visas n’étaient pas en règle.
Au bout d’une nuit de garde à vue, l’administration reconnaissait son erreur. Mais les commerçants n’étaient pas au bout de leur peine, car l’administration a décidé de vérifier si toutes les marchandises étaient bien déclarées à la douane. Cette recherche de culpabilité était vaine, car tout a été dédouané dans les règles.
Toute cette procédure n’a pas permis de retenir le moindre grief à l’encontre des commerçants. Au moment où la PAF a débarqué à Saint-Louis, ils étaient en règle et donc rien ne justifiait cette entrave à la liberté de leur travail.
Face à cette succession de méfaits, l’administration aurait pu permettre aux commerçants de rester dans notre île pour vendre leur marchandise selon les conditions prévues initialement, mais les Indiens se sont heurtés à un refus.
L’administration veut donc les obliger à repartir en Inde avec leurs effets invendus. Lorsque l’on connaît le niveau de vie en Inde, on se rend compte de tous les sacrifices que ces commerçants ont faits pour venir travailler avec des Réunionnais : prix des billets d’avion, coût du transport des marchandises. S’ils repartent en Inde dans ces conditions, ils sont ruinés. Pourquoi donc l’administration française décide-t-elle de s’attaquer à ces commerçants indiens ?
C’est bel et bien un nouveau scandale qui éclabousse toutes les personnes impliquées dans ce forfait, ainsi que ceux qui les couvrent. Ces commerçants sont ruinés, c’est un acte qui ouvre le droit à des réparations. Que se passe-t-il dans le cerveau des personnes qui décident dans cette affaire ? Gageons que tous les responsables de ce scandale répondront des conséquences de leurs décisions.


Kanalreunion.com