Local

Philosopher à La Réunion : quels enjeux !!!

Lancement de la Journée Mondiale de la Philosophie

Témoignages.re / 17 novembre 2009

Lors du colloque organisé samedi à Saint-Paul par le Cercle Philosophique Réunionnais, a été clairement exprimée la volonté des Réunionnais de faire vivre le plus possible la philosophie dans leur pays afin de contribuer à transformer notre société pour mieux vivre ensemble.

Samedi matin, au Centre Leconte de Lisle en ville de Saint-Paul, a été ouverte la célébration réunionnaise de l’édition 2009 de la Journée Mondiale de la Philosophie sous l’égide de l’UNESCO. Une célébration qui va s’étendre sur un mois environ dans toute l’île, grâce à des rencontres organisées par différentes associations culturelles et socio-éducatives, avec le soutien de plusieurs institutions.
Cette première rencontre était un colloque organisé par le Cercle Philosophique Réunionnais, dont le président est le sociologue Laurent Médéa, sur le thème "Philosopher à La Réunion : quels enjeux ?". Plus d’une cinquantaine de personnes ont participé à cet événement, qui fut une belle réussite par la qualité des échanges.
Dans un premier temps, six "spécialistes" de ce genre de question sont intervenus sous des angles très différents :
• Brigitte Croisier, professeure agrégée de philosophie, a notamment évoqué des pistes pour promouvoir la philosophie à La Réunion et faire rayonner ainsi notre île.
• José Macarty, chef d’entreprise, a analysé la philosophie réunionnaise, sa formation et ses perspectives.
• Charlotte Rabesahala, anthropologue, docteure en civilisations, a présenté les conceptions réunionnaises du temps et de l’espace à travers "nout sèrvis zansèt".
• Antoine Pitchaya, ancien professeur de civilisation indienne à l’Université de La Réunion, a répondu à la question : "Quel modèle philosophique pour La Réunion ?".
• Arnaud Sabatier, professeur agrégé de philosophie, animateur des Rencontres de Bellepierre, a tracé des perspectives sur « ce que peut la philosophie, ici et maintenant ».
• Enfin, Radjah Véloupoulé, consultant en formation, s’est interrogé sur "la philosophie : pourquoi ?".

Le contenu de ces interventions comme celui des nombreuses contributions au débat qui a suivi ont montré les richesses que représente le fait de philosopher ensemble en Réunionnais. Un débat animé par Lucien Biedinger, secrétaire du Cercle Philosophique Réunionnais.
En effet, les valeurs héritées de nos ancêtres, notre diversité culturelle et la force de nos pratiques quotidiennes constituent un potentiel très important pour cultiver notre esprit critique et notre sens du questionnement. C’est un moyen essentiel de donner du sens à notre vivre-ensemble.
Le colloque a également montré que philosopher à La Réunion est un grand défi à relever en raison du poids de l’idéologie dominante, qui caricature la philosophie en capacité de se résigner, et en raison des survivances de la colonisation. Bref, les enjeux ne manquent pas si nous voulons continuer à philosopher en Réunionnais ! C’est ce que ne manqueront pas d’illustrer les prochaines rencontres organisées dans le cadre de la Journée Mondiale de la Philosophie.

 Correspondant


Les prochains rendez-vous

Voici les prochaines rencontres organisées cette semaine dans le cadre de la célébration 2009 à La Réunion de la Journée Mondiale de la Philosophie :

• Conférence-débat le mardi 17 novembre à 18 heures à la Mairie de Saint-Denis avec Robert Lloancy, professeur de philosophie, retraité de l’Éducation nationale, auteur de l’ouvrage : "La notion de sacré, aperçu critique", paru en 2008 aux Éditions l’Harmattan. Le thème de cette conférence-débat est : "L’injustice".

• Conférence-débat le jeudi 19 novembre de 16 heures 15 à 18 heures au Salon de l’Éducation (salle E à la NORDEV de Saint-Denis) sur la question de l’enseignement de la philosophie pour les enfants dès l’école primaire. Une professeure des écoles, Karine Bélon, présentera un exposé pour répondre à ces questions : à quoi cela sert-il, est-il utile d’enseigner la philo à des marmay ? Cela est-il possible ? Comment, avec quels moyens et avec quelle formation ? L’exposé sera complété par la lecture, par une autre professeure des écoles, Viviane Hoarau, d’extraits du livre de l’UNESCO "La philosophie, une école de la liberté". Le tout sera suivi d’un débat et d’échanges avec le public.

• Une soirée philo est prévue par l’association Athéna le 19 novembre à 18 heures 30 à l’I.A.E. (Institut d’Administration des Entreprises), 24 avenue de la Victoire à Saint-Denis, face à la cathédrale. Des lectures de textes philosophiques seront faites par des conférenciers d’Athéna : Jean Lombard, Yves Lorvellec et Bernard Jolibert. Des textes qu’ils commenteront ensuite. La soirée s’intitulera : "L’intention philosophique".

• Le vendredi 20 novembre, pour le 20ème anniversaire de la Convention internationale des droits de l’Enfant, la Ligue des Droits de l’Homme à La Réunion organise une journée des droits de l’enfants au Centre Jacques Tessier de La Saline les Bains. 12 classes, 4 de collège et 8 du Primaire, soit environ 300 élèves, se sont inscrites pour participer à cette journée de 8 heures 30 à 15 heures.


Kanalreunion.com