Local

Pique-nique humanitaire au profit d’Aïna Enfance et Avenir

A l’Ermitage dimanche

Témoignages.re / 5 novembre 2013

En avant première de la Semaine de la Solidarité, l’association humanitaire Aïna Enfance et Avenir organise son traditionnel pique-nique sur la plage de l’Ermitage le dimanche 10 novembre 2013.

JPEG - 35.3 ko
Le chanteur Davy Sicard, parrain de l’association.

En présence du chanteur Davy Sicard, parrain de l’association qui réserve des surprises lors cette journée festive, de nombreuses animations sont prévues à partir de 12h00 autour d’un repas convivial préparé par le restaurateur “Chez Rosa” avec au menu :

entrée, poulet coco, rougail morue, romazava et des desserts maison.

Les enfants seront à la fête et peuvent venir déguisés : atelier maquillage, jeux et concert avec le chanteur Hil seront de la partie ainsi que de nombreux stands d’artisanat malgache et de parrainage.

Tous les bénéfices de cette journée seront reversés à l’association afin de financer les travaux de la pouponnière du centre d’accueil de Malaza.

Tarifs : 20 euros pour les adultes et les enfants de plus de 12 ans.

8 euros pour les enfants de 6 à 12 ans. Gratuit pour les enfants de moins de 6 ans.

Réservations souhaitées avant le 6 novembre avec Céline au 06-92-06-55-82 ou Hélène au 0262-27-39-26.

L’association Aïna Enfance et Avenir a besoin de vous. Venez nombreux partager ce moment festif.

• Aïna Enfance et Avenir

Aïna Enfance et Avenir est une ONG (Organisation non gouvernementale) créée en 2005 à Saint-Paul. Aïna signifie la vie en malgache.

Celle de ces milliers d’enfants livrés à eux-mêmes dans les rues des bidonvilles d’Antananarivo, la capitale de Madagascar, l’un des pays les plus pauvres du monde.

Depuis 2005, Aïna Enfance et Avenir ne vise qu’un seul objectif : réinventer la vie de ces enfants démunis et les aider à se construire un avenir.

Depuis 2011, Aïna prend également en charge les mères adolescentes et leurs bébés, eux aussi défavorisés.

Aïna, un objectif, trois domaines d’action :

- La mise en place de structures adaptées aux besoins des enfants

- L’amélioration de la vie quotidienne des enfants

- L’aide à la scolarisation

Aïna ne manque pas de projets, d’espoirs… mais ils ne sont rien sans moyens.

Un réseau de solidarité existe : à Madagascar, à La Réunion et en France métropolitaine. Bénévoles, partenaires, collaborateurs se mobilisent au quotidien pour réinventer la vie de ces enfants.

• L’association

Isabelle Boursier et Nataly Charbonnier, touchées par la situation des enfants qu’elles rencontrent dans les rues de la capitale malgache, créent l’association en mars 2005.

Très vite, les actions se mettent en place en partenariat avec un centre d’accueil d’enfants en difficulté dans la banlieue d’Antananarivo.

Puis, la détermination des bénévoles et les rencontres de partenaires permettent la création du Centre d’accueil, du Centre de Santé pédiatrique pour les enfants dans le village de Malaza (commune d’Ampitatafika, près d’Antananarivo) et d’une crèche solidaire à Isotry, dans l’un des plus bas quartiers du centre d’Antananarivo.

• Ethique

Aïna, Enfance et Avenir est une association réunionnaise, ONG à Madagascar, apolitique et sans appartenance religieuse.

100% des sommes perçues dans le cadre des parrainages, des dons et des subventions financent les actions de terrain à Madagascar.

À La Réunion, l’association fonctionne grâce à une équipe de bénévoles. Ses frais de fonctionnement s’élèvent en 2011 à 12% de ses dépenses totales et sont financés par les recettes des actions menées à La Réunion et en métropole.

Le Centre Aïna détient l’agrément délivré par le Ministère de la Population et des Affaires sociales malgache et n’accueille que des enfants placés sur ordonnance de garde par le juge pour enfants, après enquête de notre assistante sociale et décisions prises en commissions d’admission.

• Contexte

Madagascar est l’un des pays les plus pauvres du monde. Des milliers d’enfants vivent dans les rues de sa capitale et de ses provinces. Livrés à eux-mêmes, dans un extrême dénuement, ils sont victimes de malnutrition, de solitude ; ils sont condamnés à la mendicité.

C’est dans ce contexte, que depuis 2005, Aïna, Enfance et Avenir mène ses actions et contribue à sortir ces enfants de la rue, à leur offrir un toit, une alimentation équilibrée, des soins et une écoute. Scolarisés, ils se construisent un avenir. Plus forts, ils réussiront pour certains à formuler un projet professionnel et à accéder à une vie décente.

Initiées en relation avec des collaborateurs de terrain malgaches, les ambitions d’Aïna sont réalisables grâce au réseau de solidarité réunionnais, français et malgache.

• Dates clés

2005 : création à La Réunion de l’association Aïna Enfance et Avenir

2006 : achat d’un terrain de 3.000 mètres carrés à Malaza, Ampitatafika

2008 : construction du Centre Aïna

18 décembre 2008 : arrivée de 18 enfants, soit 8 fratries de 2 à 3 enfants

Juillet 2010 : construction du Centre de Santé pédiatrique à Malaza pour les enfants du Centre Aïna et ceux de la commune d’Ampitatafika

Janvier 2011 : 50 enfants vivent aucentre Aïna

Novembre 2011 : ouverture de la 1ère crèche solidaire à Isotry

Novembre 2012 : ouverture de la 2ème crèche solidaire à Laniera


Kanalreunion.com