Local

Pour que Noël ne se passe pas dans la détresse

Le Port : Arbre de Noël des sans abris

Cinthia Fontaine / 26 décembre 2009

Le Comité des chômeurs et des mal-logés du Port (CCMLP), accompagné de ses partenaires, la Mairie, le CCAS et le CUCS, le Rotary Club Port et Possession, et Inner Wheel, offrait un arbre de Noël aux sans abris et aux familles en très grandes difficultés dans la salle du Centre le Cœur Saignant au Port.

« Cette année, la crise a doublé le nombre de bénéficiaires du CCMLP », a rappelé Maryse Dache, la présidente. Nous constatons une stigmatisation plus forte des plus pauvres et les plus démunis finissent par culpabiliser en raison de cette condition qu’ils n’ont pas choisie. Heureusement, la générosité existe, a-t-elle ajouté. Elle a ensuite remercié les partenaires dont la Ville du Port, sans qui le service des repas des sans abris n’existerait pas, les entreprises partenaires (Saprim, Leclerc, Le domaine du pain, Les 3 épis…) ainsi que les bénévoles qui, chaque jour, œuvrent avec leurs mains et leur cœur pour que le mot solidarité ne perde pas sa valeur. En effet, une vingtaine de bénévoles étaient présents pour ce Noël, pour offrir à chacun un repas digne de cette fête. Cette année, environ 150 personnes étaient attendues.
Chantal a ensuite pris la parole pour Inner Wheel. « Nous sommes là pour accompagner ceux qui s’essoufflent sur les raidillons de la vie », a-t-elle rappelé.
« En ces temps de crise, il est nécessaire de soutenir ses élans de générosité », a ajouté Denise Letoullec, représentant le maire du Port, Jean-Yves Langenier, et son adjoint, Michel Séraphine. « Nous remercions les bénévoles de s’occuper ainsi des autres. Le TCO et la Mairie travaillent sur un projet de centre d’hébergement d’urgence. Pour l’instant, nous n’avons pas eu les accords de financement. Mais nous continuerons car la zone Ouest a besoin de combler ce manque total de structure ». Elle a conclu en remerciant les "Petites abeilles et leur reine-mère" qui sont présentes pour que ce Noël soit une fête pour tous.
En cette période de fête, il ne faut pas oublier que ceux qui ont perdu les liens avec la société ont comme chacun besoin d’être regardés comme des humains, égaux en droit.

C.F.


Kanalreunion.com