Local

Premier pour les naissances, dernier pour l’espérance de vie

INSEE : plus de 817.000 habitants à La Réunion

Témoignages.re / 22 janvier 2010

Après la Guyane, La Réunion reste championne pour les naissances, avec un record enregistré en 2008. En revanche, même si les Réunionnais gagnent en espérance de vie, La Réunion demeure l’un des derniers départements. La barre des 800.000 habitants a été franchie.

L’INSEE a présenté le bilan démographique de La Réunion. Une actualisation des principaux chiffres concernant la population. L’INSEE estime que l’île comptait 817.000 habitants au 1er janvier 2009. En deux ans, la population aurait ainsi augmenté de 23.000 habitants puisqu’au 1er janvier 2007, la population s’élevait à 794.000 habitants. La barre des 800.000 est donc largement franchie. Le moteur de cette croissance démographique reste le solde naturel, c’est-à-dire la différence entre les naissances et les décès. L’immigration reste marginale avec un solde naturel de 1.250 individus de 2007 à 2009.
Avec 44% de la population des DOM, l’île est la plus peuplée outre-mer et représente 1,3% de la population nationale. Ceci s’explique par le fort taux de fécondité, en moyenne 2,49 enfants par femme en âge de procréer, ce qui fait de La Réunion le deuxième département français le plus prolifique après la Guyane. L’année 2008 vient confirmer cette position, avec un record de naissances inégalé depuis 1969 : près de 14.970 enfants sont nés en 2008. En même temps, les femmes ont leur premier enfant plus tard. L’âge de la maternité ne cesse d’augmenter, elle est aujourd’hui de 28 ans en moyenne. Les mères de 35 ans sont plus nombreuses. Quant aux grossesses précoces, elles sont stables depuis 1999 autour de 600 cas. 27 grossesses très précoces (mères de moins de 15 ans) ont été comptées en 2008. Malgré tout, ces chiffres sont 4,3% plus élevés comparés à la France.
En parallèle, l’espérance de vie des Réunionnais est en hausse. On a donc en moyenne plus de chance de vivre longtemps, 3,8 ans de plus pour les hommes et 2 ans pour les femmes. Ainsi, en 2007, l’âge moyen atteint 74,6 ans pour les hommes et 81,8 ans pour les femmes. Mais La Réunion reste le dernier département en termes d’espérance de vie, après la Guyane.
Enfin, un point sur le mariage. Après 5 ans de baisse, 2008 est la deuxième année de reprise avec 3.150 mariages. Les femmes se marient en moyenne vers 30 ans, les hommes à 32,4 ans. Le Pacs progresse (630 en 2008), mais ne rivalise pas avec le mariage.

E.P.


Début du recensement le 4 février

Le recensement démarre cette année le 4 février et se termine le 6 ou le 13 mars en fonction des communes. Il concernera 85.000 personnes répartis sur 17 communes, dont Trois-Bassins et Saint-Philippe. Les agents recenseurs sont munis d’une carte officielle.


Des jeunes en moins pour dix communes

La population a augmenté de 11% entre 1999 et 2006, mais le nombre de jeunes a augmenté trois fois moins vite. Les jeunes de 3 à 17 ans sont au nombre de 209.600 en 2006, une augmentation de 3,5%.
L’INSEE constate que dix communes voient leur population de jeunes de cette tranche d’âge diminuer. Salazie et Cilaos, du fait des migrations, et Saint-Denis, Saint-Pierre, Saint-Benoît, Le Port, Trois-Bassins, Sainte-Rose et Saint-Philippe, « communes à faible croissance démographique globale ». Reste Bras-Panon dont la population progresse pourtant de 14%.
Les Avirons et la Plaine des Palmistes sont classées parmi les communes à forte croissance démographique qui gagnent des jeunes de 3-17 ans, avec Sainte-Marie, Saint-André, Sainte-Suzanne, La Possession. Un jeune sur dix est scolarisé hors de sa commune de résidence.


Kanalreunion.com