Local

Sainte-Suzanne s’engage pour les marchés forains

Signature de la convention sur la Charte des Marchés de France

Témoignages.re / 7 septembre 2016

Hier, la mairie de Sainte-Suzanne a signé la convention sur la Charte des Marchés de France. Elle vise à développer les marchés forains qui joue un rôle important dans le commerce à La Réunion, notamment pour la vente des produits issus de l’agriculture réunionnaise.

JPEG - 53.5 ko
Maurice Gironcel, maire de Sainte-Suzanne, et Claude Bouyer, Président du Syndicat des Marchés de France de La Réunion, signent la convention.

À l’heure où les grandes surfaces continuent de se multiplier, le petit commerce et les marchés forains subissent une concurrence toujours plus dure. Or à La Réunion, les marchés forains participent à l’écoulement d’une partie de la production de l’agriculture réunionnaise. De plus, ils restent des lieux appréciés par la population. C’est pourquoi il est important que leur rôle soit conforté.

Hier, Maurice Gironcel, maire de Sainte-Suzanne, et Claude Bouyer, Président du Syndicat des Marchés de France de La Réunion ont signé une convention allant dans ce sens. Ce document marque l’adhésion de la commune à la Charte des Marchés de France. Publié le 9 octobre 2014, ce document est depuis ouvert à la signature des maires et des syndicats de commerçants qui souhaitent encourager les marchés forains et des commerces de proximité.

« Des acteurs du développement local »

Il vise notamment à assurer la promotion des marchés forains « à travers la mise en place de campagnes de communication pour perdurer dans le paysage économique actuel ». La Charte considère que « les marchés sont des acteurs du développement local et de l’offre de service aux habitants, tant en milieu rural qu’urbain. »

La signature d’hier concrétise un partenariat entre la commune et les représentants des forains.

Pour la ville de Sainte-Suzanne, son adhésion à la charte se déclinera sous la forme de plusieurs engagements.

Il s’agit tout d’abord de créer les conditions favorables à une réflexion, en lien avec les forains et/ou leurs organisations professionnelles, au travers notamment de la mise en place de commissions. Ensuite, la commune informera et consultera les forains et/ou leurs organisations professionnelles avant la prise de décisions susceptibles d’impacter l’exercice de leur profession. La ville de Sainte-Suzanne s’engage aussi à permettre aux forains d’exercer leur profession dans les meilleures conditions (électrification des marchés, mise à disposition des points d’eau, des sanitaires et d’emplacements de stationnement).

Améliorer la qualité de l’offre

Pour leur part, les forains devront améliorer la qualité de l’offre de manière à entretenir un climat de confiance avec la clientèle à travers une bonne présentation des produits, un affichage des prix transparent, le strict respect des normes d’hygiène et un effort permanent d’information. Ils veilleront à trouver un juste équilibre entre le commerce non alimentaire et le commerce alimentaire. Ils promettent d’assurer la bonne information des communes sur la désignation des représentants des organisations professionnelles pouvant siéger dans les commissions de concertation.


Kanalreunion.com