Local

Se mobiliser en moins de 48 heures

Croix-Rouge – Formation

Témoignages.re / 19 novembre 2010

Vingt-cinq équipiers de la Croix-Rouge ont participé à une formation entre le mercredi 10 et le jeudi 18 novembre 2010. L’objectif du stage était de tester les capacités de mobilisation en 48 heures de 25 membres de l’organisation humanitaire. Une simulation de situation d’urgence a été organisée en ce sens les mardi 16 et mercredi 17 novembre.

Les équipiers venaient de La Réunion, des Comores, de Madagascar, de Maurice, du Mozambique, des Seychelles et de Tanzanie. Organisée par la Plateforme d’intervention régionale pour l’océan Indien (PIROI), une structure de la Croix-Rouge française, cette formation est annuelle.

Cette formation a pour objectif de renforcer les capacités des pays de la zone par le recrutement et la formation de volontaires et de cadres spécialisés dans la gestion des catastrophes et dans le pré-positionnement de stocks de matériels de secours.

Ce rendez-vous a aussi été l’occasion de mobiliser l’équipe régionale en ce début de saison cyclonique 2010-2011. L’exercice de terrain a notamment permis aux équipiers de se familiariser avec les derniers outils et matériels pouvant être déployés dans la zone Sud-Ouest de l’océan Indien en cas d’urgence.

Depuis sa création en avril 2000, la PIROI a effectué 28 interventions d’urgence au bénéfice des populations vulnérables touchées par différents désastres comme les cyclones, les inondations, les épidémies et les éruptions volcaniques. Pouvant être activée en moins de 24 heures, la PIROI est un outil de proximité, adapté et intégré à la chaîne des secours. Elle intervient à la demande et en complément des secours nationaux, en étroite coordination avec la fédération internationale et le comité international de la Croix-Rouge, partenaires du programme.

La plateforme intervient aussi en soutien aux pays de la zone touchés par des catastrophes. Elle mène ainsi des opérations dans les domaines de la santé, de l’accès à l’eau potable et de l’aide à la reconstruction de l’habitat.

Au cours des cinq dernières années, plus d’un million de personnes ont été victimes de catastrophes naturelles dans la zone.


Kanalreunion.com