Local

Si di a zot

Témoignages.re / 29 décembre 2011

• Eric Fruteau au Premier ministre : « soutenir et pérenniser les activités économiques dans les secteurs ruraux »

Le 23 décembre dernier, Eric Fruteau, président de la CIREST, a écrit au Premier ministre pour que le gouvernement étudie la mise en place d’une péréquation financière pour soutenir les activités économiques des Hauts dans l’Est.
« La mise en œuvre et l’impact de la Zone Franche Urbaine (ZFU) intercommunale sur le Territoire de la CIREST en 2006 (…) a véritablement permis de dynamiser le tissu économique, composé en majorité de petites moyennes entreprises (PME) et de très petites entreprises (TPE), sur les communes de Saint-André, Saint-Benoît et Bras-Panon », indique Eric Fruteau pour qui « ce dispositif attractif a permis d’atténuer les effets destructeurs de la crise financière et économique mondiale ».
Le président de la CIREST se félicite de l’annonce de la prolongation du dispositif ZFU, « une nécessité pour renforcer le développement économique et la cohésion sociale du territoire Est compte tenu de ses retards structurels ».
Dans son courrier, Eric Fruteau met l’accent sur « les contraintes des entreprises à sauvegarder leur activité dans les secteurs ruraux ».
« Ces zones rurales souffrent et cumulent de nombreux handicaps liés à leur enclavement, éloignement, topographie... qui rendent très difficile l’installation et le maintien d’entreprises indispensables à une dynamique durable de développement des hauts notamment pour les communes membres de la CIREST en l’occurrence, Sainte-Rose, Plaine-des-Palmistes et Salazie », écrit Eric Fruteau.
« Compte tenu du retard de développement du Territoire Est, à l’instar de la mesure « pôle d’excellence rurale - PER », je vous propose d’étudier également la possibilité d’une mise en place d’une péréquation financière ciblée permettant de mieux soutenir et pérenniser les activités économiques dans les secteurs ruraux de l’Est de La Réunion », conclut-il. (…)

• L’UNEF Réunion dénonce un « désengagement assumé de l’État » envers l’Université

« Lors du dernier Conseil d’Administration de l’Université de La Réunion, les administrateurs de l’établissement se sont prononcés contre le budget primitif relatif au passage aux Responsabilités et Compétences Elargies (RCE) ; passage qui devait avoir lieu le 1er Janvier 2012. Cette décision du Conseil d’Administration a était transmise au Recteur de l’Académie, chancelier des Universités ainsi qu’au Ministre de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche.
Par un courrier daté du 19 Décembre 2011, le Ministre de l’Enseignement Supérieur a déclaré « prendre acte de la délibération du conseil d’administration » et décide de « modifier l’arrêté ministériel du 28 Octobre 2011 afin de reporter l’accès de l’Université de La Réunion aux responsabilités et compétences élargies » et par conséquent de maintenir les compétences d’ordonnateur du Ministère de l’enseignement supérieur sur les dépenses de personnel de l’établissement.
Cette réponse du ministère traduit clairement une fin de non-recevoir aux inquiétudes formulées par les administrateurs de l’Université lors du dernier Conseil d’Administration. L’UNEF considère que le courrier du ministre exprime un désengagement assumé de l’Etat vis-à-vis de la seule université française de l’Océan Indien alors que le département souffre d’un important taux de chômage, qui rappelons-le est supérieur à 60% chez les jeunes.
L’UNEF dénonce et condamne l’attitude du Ministre de l’Enseignement Supérieur qui refuse de reconsidérer la situation particulière de l’Université de La Réunion alors que celle-ci supporte sur fonds propres les surcouts liés à l’éloignement géographique.
L’UNEF estime que le ministère préfère aujourd’hui reculer pour mieux sauter. Le report du passage aux RCE équivaut à un report du problème de financement, que l’on préfère remettre à plus tard, dans la perspective très crédule de croire que ce problème disparaitra avec le temps. En attendant, le financement insuffisant de l’Université pénalise et pénalisera un an de plus les conditions d’études des jeunes réunionnais : suppressions de filières ou instauration de seuil dans certaines filières. »

• Inscription sur les listes électorales à La Possession

Le Maire de La Possession fait savoir que dans le cadre de l’inscription des résidents sur les listes électorales, le Service Électoral de la Commune tiendra une permanence ce samedi 31 Décembre 2011, de 8h30 à 12h30
Pour tout éventuel renseignement : 0262 22 03 96


Kanalreunion.com