Local

Un aménagement du territoire toujours déséquilibré

Résultat du dernier recensement

Témoignages.re / 3 janvier 2013

Les chiffres de la démographie au 1er janvier 2013 que l’INSEE vient de publier confirment un aménagement du territoire déséquilibré. Le retard pris dans la réalisation du tram-train et de la route circulaire de moyenne altitude aura un coût, celui du retard dans le rééquilibrage de la répartition de la population.

JPEG - 63.4 ko

62% de la population désenclavée par la Route des Tamarins

JPEG - 19.4 ko

Le Sud et l’Ouest représentaient, au 1er janvier 2010, 62% de la population de La Réunion. C’est une illustration du déséquilibre, car cette population se concentre dans la région sous-le-vent, là où l’eau manque tellement qu’un projet de basculement de cette ressource de l’Est vers l’Ouest a dû être engagé.

Jusqu’en 2009, cette population connaissait de graves problèmes de déplacement. Chaque matin, il fallait des heures pour rejoindre Saint-Pierre au Port. Mais depuis l’ouverture de la route des Tamarins, 62% des Réunionnais ont pu avoir une solution à ces problèmes.

Des régions inégalement peuplées

JPEG - 15.7 ko



Ce graphique montre la part de la ville principale dans la population de chaque région. Dans le Nord, Saint-Denis concentre 73% des habitants. Dans l’Ouest, Saint-Paul est le lieu de résidence d’une personne sur 2. Cette part s’explique par l’étendue considérable de la commune. Saint-André abrite 45% de la population de l’Est, c’est l’héritage d’un riche passé économique. 27% des Sudistes vivent à Saint-Pierre, c’est la conséquence de l’émergence du Tampon qui a une population équivalente.

Apparaît donc le poids important de Saint-Denis au sein de sa région, ce qui amène à s’interroger sur la pertinence de garder une seule entité pour autant d’habitants.

50% des Réunionnais dans 4 communes

JPEG - 63.9 ko



Voici le tableau récapitulatif de la population totale de chaque commune au 1er janvier 2010.

JPEG - 48.5 ko


Kanalreunion.com