Local

Un autre regard sur le 3ème âge

Résidence Retraite Médicalisée

Témoignages.re / 28 août 2009

Ouverte depuis 3 mois, la Résidence Retraite Médicalisée de l’association Saint-François d’Assise expérimente une nouvelle philosophie de soin, « l’humanitude ». Cette philosophie est créée par Yves Gineste et Rosette Marescotti.

« L’humanitude, c’est un ensemble de particularité qui permet à un homme de reconnaître un autre homme », définit Yves Gineste. « L’homme est un animal particulier. Il faut donc prendre en compte ses particularités », explique le créateur de cette philosophie. Concrètement, l’humanitude s’adresse au personnel de soin. Elle vise à leur apprendre 150 techniques afin d’entrer en contact avec une personne âgée et malade sans causer de stress ou d’agressivité. « L’humanitude, c’est une façon de toucher la personne, de lui parler et de la regarder », souligne Yves Gineste.

Il certifie que cette technique améliore grandement le confort des personnes âgées mais aussi du personnel. D’une part, les personnes traitées sont plus à l’aise, se sentent mieux et font preuve de moins d’agressivité. « Certaines études montrent que 83% des patients agressifs se pacifient grâce à cette technique », note Yves Gineste. « D’autres patients qui ne parlaient pas depuis des années se remettent à parler, certains se remettent à marcher », ajoute t-il. La demande en neuroleptiques a elle aussi baissé. Du côté du personnel, on enregistre moins d’arrêt maladie (jusqu’à -53% au Canada).

Cette philosophie a été fondée par Yves Gineste et Rosette Marescotti, professionnels du soin, il y a plus de 25 ans. Son constat est le suivant, le personnel soignant ne prend pas forcément le temps de comprendre son patient et ne fait pas forcément les bons gestes. « Il y a une façon de prendre la main du patient par exemple », explique Yves Gineste. Or, dans une maison de retraite, le personnel travaille parfois dans la précipitation et ne fait donc pas passer les bons signaux, involontairement. Conséquence, certaines personnes deviennent agressives.

Pour Yves Gineste, les maisons de retraite actuelles doivent évoluer. Elle doit donner à la personne âgée l’impression de se sentir chez elle et le personnel doit adopter l’humanitude. C’est cette évolution que connaît peu à peu la Résidence Retraite Médicalisée de l’association Saint-François d’Assise. Ouverte depuis 3 mois, elle peut accueillir 80 personnes dans des chambres individuelles. Elles bénéficient également d’un salon de beauté, d’un coin cyber, d’une chapelle ou encore d’une salle de cinéma. « Tout est fait pour que les personnes âgées se sentent bien, le tout pour le même prix qu’une maison de retraite normale », indique Cyril Arbaud, directeur de la structure.

Le personnel a également été formé à l’humanitude. Une première formation de 4 jours s’est déroulée en avril. Une seconde se déroule actuellement à l’occasion de la venue d’Yves Gineste. Ce dernier partagera son savoir avec des professionnels du secteur mais aussi avec le public lors du colloque organisé hier de 8 heures 15 à 18 heures au Cinépalmes à Sainte-Marie.


Kanalreunion.com